Le Cameroun se penche sur les causes du retrait de l'organisation de la CAN 2019
RFI - Publié le: 06-12-2018 - Mise-à-jour le: 06-12-2018 - Auteur: RFI
Le Cameroun se penche sur les causes du retrait de l'organisation de la CAN 2019
Après le retrait par la CAF de l'organisation de la Coupe d'Afrique des nations que le Cameroun devait accueillir en 2019, le Premier ministre a réuni mercredi 5 décembre le COMIP-CAN (le Comité central d'organisation) de la CAN. Un seul point était à l'ordre du jour : l'examen des causes de ce retrait. Les participants ont aussi étudié l'éventualité des poursuites judiciaires contre la CAF.
Selon l'un des participants, les débats à cette réunion ont été particulièrement houleux. Mais tous, y compris les ministres impliqués dans l'organisation de cette Coupe d'Afrique, se seraient accordés - après examen de l'état d'avancement des différents chantiers - sur le fait que le Cameroun était loin d'être prêt.
Batailles et lenteurs....
Entre autres raisons évoquées ; les batailles entre différentes administrations, les lenteurs préjudiciables dans la chaîne de décision, les arbitrages à rallonge, etc. Le ministre des Finances par exemple, a révélé qu'il lui avait été demandé de payer des travaux n'ayant aucun lien avec le cahier de charge exigé par la CAF. Aussi a-t-il proposé un inventaire de tous les chantiers et prestations en cours, en vue d'éviter une dispersion des moyens, cause d'alourdissement des coûts.
Le comité a également décidé de la continuité des chantiers en vue de leurs livraisons à l'échéance de fin mars 2019. Quant à la main tendue de la CAF pour l'organisation par le Cameroun de la CAN 2021, le Cameroun devrait très prochainement répondre favorablement à cette demande.
La saisine du TAS abandonnée ?
Le Premier ministre a par ailleurs prescrit l'apaisement avec la CAF, là où certains préconisaient une saisine du Tribunal arbitral du sport. Selon toute vraisemblance, cette hypothèse sera abandonnée.
Rédigé par: Lago Tape   le: Samedi 8 Décembre 2018
Papus: Tu as raison. L'interprétation des textes par la CAF est de la "jonglerie juridique".
Rédigé par: papus   le: Samedi 8 Décembre 2018
@ lago tape,j'ai suivi le VICE PR de la CAF hier sur RFI ses explications indiquent clairement que la CAN 2021 serait retiree a la CI et comme je le dis il y'a les textes et leur interpretation selon le contexte. Concernant la saisine de nos autorites officielles, il a parle de CANAUX pour porter la decision a nos officiels d'ailleurs notre MINISTRE des sports en a parle. Au sujet de l'exclusion eventuelle du CAMEROUN des 2 can,la CAF en sa qualite de juge a fait une interpretation de cet article afin de ne pas sanctionner 2 fois le cameroun,en faisant la distinction entre le refus d'organiser une CAN et l'incapacite de l'organiser dans laquelle se trouce ce pays. C'est une jonglerie juridique et arramgement pour ne pas trop penaliser ce pays
Rédigé par: Lago Tape   le: Vendredi 7 Décembre 2018
@Papus: Nos Autorités ivoiriennes ont été notifiées par la CAF. Le Cameroun se verra offrir d'organiser la CAN 2021 en lieu et place de la CI qui se verra offrir d'organiser la CAN 2023, en lieu et place de la Guinée (Conakry). Non, le Cameroun ne sera pas suspendu pour deux CAN consécutives. (Selon le comité exécutif de la CAF, le Cameroun ne peut pas être sanctionné deux fois à la fois par le retrait au Cameroun de l'organisation de la CAN 2019 et, par l'interdiction de participer à deux CAN consécutives).
Rédigé par: papus   le: Vendredi 7 Décembre 2018
@ Lago Tape n'allons pas vite en besogne,la CAF est une strucucture bien organisee et aucune decision du comite executif n'a etee portee pour le moment a la connaissance de l'ETAT de CI attributaire de la CAN 2021 meme si le PR AMAD a emis l'dee au cours de sa conference de PRESSE. D'ailleurs ce retrait de la CAN au Cameroun pose un autre probleme plus grave a ce pays qui est celui de sa suspension pour 2 CAN selon les reglements de la CAF que vient d'actionner les COMORES. En se referant a la lettre du reglement le CAMEROUN serait exclu de la CAN de 2019 et 2021,mais des arrangements politiques au plus sommet des ETATS et de la CAF pourraient intervenir
Rédigé par: papus   le: Vendredi 7 Décembre 2018
Apres le coup de massue porte la CAF,les autorites camerounaises viennent de faire leur mea-culpa.On constate qu'il s'agit d'une vaste escroquerie mise en place pour pomper l'argent du contribuable camerounais. Nous avions toujours denonce ici que la longevite au pouvoir tue, ce scandale met a nue la sclerose du pouvoir absenteiste de BIYA. Toutes les langues se delient maintenant en critiquant un tres fort centralisme au niveau du secretariat de la presidence au detriment des ministeres techniques,rapports biaises de l'avancement des travaux qu'on presentait au souverain etc.. Enfin comment comprendre que BIYA ne se rende pas compte que le stade de YAOUNDE situe sur la route de son palasi d'etoudi accusait un retard?
Rédigé par: Lago Tape   le: Jeudi 6 Décembre 2018
Il est dommage que la CAF attribue (encore) la CAN 2021 au Cameroun à la place de la Côte d'Ivoire, initialement prévue pour être l'organisatrice de cette CAN 2021. On punit ainsi la CI pour aider le Cameroun. Dans les faits, cela veut dire que la Côte d'Ivoire (aura certainement plus de temps) pour organiser la CAN 2023. Entre 2021 et 2023, il y a 02 ans d'écart qui rallongent la durée de la préparation de la Côte d'Ivoire.
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Jeudi 6 Décembre 2018
"Le ministre des Finances par exemple, a révélé qu'il lui avait été demandé de payer des travaux n'ayant aucun lien avec le cahier de charge exigé par la CAF." en clair, la CAN 2019 a été victime d'importants détournements de fonds, voilà la vraie raison, il ne faut pas avoir peur des mots. C'est le système Biya dans toute sa splendeur qui se révèle au monde entier.