Conférence sur la santé à Oslo : La Banque mondiale salue les performances de la Côte d'Ivoire en matière de réformes
Primature - Publié le: 06-11-2018 - Mise-à-jour le: 07-11-2018 - Auteur: Primature
Conférence sur la santé à Oslo : La Banque mondiale salue les performances de la Côte d'Ivoire en matière de réformes
 En marge de la réunion du Mécanisme de financement mondial de la santé, qui s'est tenue du 5 au 6 novembre 2018 à Oslo, en Norvège, la Directrice Générale de la Banque mondiale, Kristalina Gueorguieva, a salué les performances de la Côte d'Ivoire en matière de réformes.
Kristalina Gueorguieva a salué le bond qualitatif de la Côte d'Ivoire au Doing Business 2019, passant de la 139ème place à la 122ème, en termes d'attractivité pour les investissements.
Elle a également salué l'engagement du gouvernement ivoirien à investir plus et avec efficacité dans le secteur de la santé.
Pour sa part, le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly a indiqué à la Banque mondiale la détermination du gouvernement à renforcer son programme  social, notamment dans les secteurs de  l'eau, de l'électricité, de la santé, de l'éducation, etc. Et la Côte d'Ivoire pourrait, à cet effet,  bénéficier du soutien de la Banque mondiale.
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Vendredi 9 Novembre 2018
Les réformes ne sont pas une fin en soi. Ce qui compte c'est le résultat tangible et mesurable sur le terrain, et là on n'y est pas, mais alors PAS DU TOUT !!! Les milliards pleuvent sur la Côte d'Ivoire comme des nuées de criquets mais la seule chose qu'on voit c'est la vie de plus en plus chère, la pauvreté qui prospère et l'immobilisme des autorités intermédiaires qui se sentent sur un siège éjectable. Toute initiative qui ne va pas dans le sens de la flatterie des autorités et du RDR (qui n'a même plus le courage de dire son nom mais se cache derrière le signe RHDP !) est systématiquement châtrée. Pauvre Côte d'Ivoire !
Rédigé par: Fatou Diagne   le: Mercredi 7 Novembre 2018
Si les performances de la CI en matière de santé étaient aussi élogieuses, nos dirigeants ivoiriens ne se feraient pas évacuer (sanitairement) aussi souvent en France, en Tunisie, au Maroc .Si les performances de la CI en matière de santé étaient aussi élogieuses, la Banque mondiale ne feraient pas évacuer (sanitairement) son staff en France, en Tunisie, au Maroc . Bref, tout le monde se soignerait sur place en Côte d'Ivoire!