Côte d'Ivoire-Cabale judiciaire, contentieux électoraux : Le Pdci-Rda commet deux avocats français pour défendre sa cause
Lenouveau Réveil - Publié le: 02-11-2018 - Mise-à-jour le: 02-11-2018 - Auteur: Paul Koffi
Côte d'Ivoire-Cabale judiciaire, contentieux électoraux : Le Pdci-Rda commet deux avocats français pour défendre sa cause
Maitre Emmanuel Marsigny et Maitre Romain Dupeyré, tout deux avocats au Barreau de Paris, défendront désormais les causes du Pdci-Rda aux côtés de leurs confrères ivoiriens déjà commis à cette tâche. Les deux hommes de Droit apporteront leur concours dans le traitement juridique des affaires dans lesquelles le Pdci-Rda est engagé. En l'occurrence, la gestion des contentieux électoraux et l'affaire de son logo usurpé par le Rhdp. Me Emmanuel Marsigny et Me Romain Dupeyré étaient ainsi, à Daoukro, mercredi dernier, où ils ont eu une séance de travail avec le président du Pdci-Rda, Henri Konan Bédié. Séance de travail à laquelle ont pris part le ministre Maurice Kakou Guikahué, secrétaire exécutif en chef du Pdci-Rda, N'dri Pierre Narcisse, directeur de Cabinet du président Bédié, porte-parole du Pdci-Rda, Me Suy Bi, secrétaire exécutif chargé des Affaires juridiques et Mme Djénébou Zongo, directrice de la Communication du Pdci-Rda. La séance de travail d'un peu plus de deux heures d'horloge avec les deux avocats français a permis à ceux-ci d'être au fait de toutes les affaires judiciaires dans lesquelles le Pdci-Rda a été empêtré. Le secrétaire exécutif en chef du Pdci-Rda, dans un exposé, leur a dressé le contour de toutes ces affaires. Me Suy Bi, en charge des Affaires juridiques au Secrétariat exécutif, a également présenté à ses confrères français les dossiers pour lesquels le Pdci-Rda souhaite faire valoir ses droits. C'est bien au fait des dossiers que les deux hommes de Droit ont pris congé du président Henri Konan Bédié pour rejoindre Abidjan, où, ils ont également eu, hier jeudi, une séance de travail avec des candidats qui ont introduit des recours auprès de la Chambre administrative de la Cour suprême.
Paul Koffi 
Rédigé par: coul23   le: Dimanche 4 Novembre 2018
Papou ne connais pas la Honte....car de trsite memoir d'ivoirien....la justice ivoirienne sous le meme Bedie dans les annees 90s avec comme ministre de justice un certain Fostin Kouame...nous savons tous....ce qu'ils on fait subis au ivoiriens !! Donc , dite a papou de la boucler dans la dignite...parce que la meme justice qu'il avait sous ces ordres...est la meme justice qu'il critique aujourd'hui !Donc aboyez comme bon vous semble...Ado lui ne parle pas oooh...mais comme aimait le dire Bedie lui-meme : la justice fera sons travails .
Rédigé par: papus   le: Dimanche 4 Novembre 2018
Faux debat, un justiciable est libre de se faire assister par n'importe quel avocat fut-il un avocat francais d'ailleurs L'Etat de CI a des conseils juridiques francais dans certaines affaires. On ne critique pas la competence de nos juristes mais c'est l'intrusion du politique et de l'argent dans le temple du themis qui aboutissent a des decisions iniques qui sont en cause. Souvenons nous simplement du debat juridique de la nationalite PR Allassane qui variait en fonction du regime politque du moment
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Samedi 3 Novembre 2018
"Anoma Jeremy" je sais aussi de quoi je parle. J'ai plusieurs affaires en cours depuis des années et ce que je constate est pitoyable. Je confirme donc mes propos qui ne s'appuient pas sur un dénigrement systématique et irraisonné mais sur des expériences vécues : Ceux qui s'indignent du choix d'avocats français n'ont pas affaire à la justice ivoirienne. Si tel était le cas, ils comprendraient mieux le choix du PDCI. Et tant pis si ça ne te fait pas plaisir !
Rédigé par: Anoma Jeremy   le: Samedi 3 Novembre 2018
@ Forestier de Lahou, je suis à la retraite,j'ai servi la justice ivoirienne, sous Houphouet Boigny, sous H.K. Bédié,sous Robert Guéhi,sous Laurent Gbagbo,et sous Alassane Ouattara, j'ai servi en dehors de Côte d'Ivoire, dans des juridictions et tribunaux internationaux. a ce titre, j'ai visité près de la moitié des pays africains et je peux dire que la justice ivoirienne n'est ni pire,ni meilleure que les autres. Elle a ses faiblesses, mais elle a aussi ses forces et est en progrès constant. Alors arrêtez vos critiques systématiques qui confinent au dénigrement quand il s'agit de la justice de votre propre pays.
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Samedi 3 Novembre 2018
Ceux qui s'indignent du choix d'avocats français n'ont pas affaire à la justice ivoirienne. Si tel était le cas, ils comprendraient mieux le choix du PDCI.
Rédigé par: KISSI   le: Vendredi 2 Novembre 2018
Le Pdci-Rda commet deux avocats français pour défendre sa cause, c'est comme il n'y avait pas d'Avocats compétant en Côte d'Ivoire, je ne comprends pas que tout doit passer par les blancs pour résoudre les problèmes des Africains, il faudrait un moment, faire confiance aux Avocats Ivoiriens qui ont démontrer leur savoir et connaissance en droit dans l'affaire du Président GBAGBO devant la CPI, il ne faut pas sous estimer les Avocats Ivoiriens qui aussi brillants que d'autres, c'est comme les entraineurs de FOOT Européens qu'ils font venir en Afrique avec des contrats en OR ne font rien de plus que les entraineurs Locaux, quand on ne sais pas quoi faire avec son argent il y à plusieurs manière le jeter par les fenêtres.
Rédigé par: CHRISTIAN   le: Vendredi 2 Novembre 2018
DEUX AVOCATS FRANÇAIS ! EH BIEN , AHOUSSOU JEANNOT , BRISSY JEAN CHRYSOSTOME , SERI KOSSOUGRO ET AUTRES , MÈME VOTRE PARTI NE VOUS FAIT AUCUNEMENT CONFIANCE . DES AVOCATS FRANÇAIS POUR DES MUNICIPALES.SI LE RIDICULE POUVAIT TUER. ET POUR LES PRÉSIDENTIELLES , ILS IRONT CHERCHER DES AVOCATS SUR LA LUNE.QUAND ON CONNAIT LE FONCTIONNEMENT DE LA COUR SUPRÊME OU L'ORALITE EST UNE EXECEPTION , JE ME DEMANDE CE QU'ILS VIENNENT FAIRE . LA PERIODE DE DÉPÔT DES RÉCLAMATIONS ÉTANT TERMINÉE . PAUVRE N'ZUEBA .
Rédigé par: Hubert Guehymery   le: Vendredi 2 Novembre 2018
RI-DI-CULE!...Si c'est pour une opération de communication internationale!...C'est raté!...Des Avocats français, pour des élections municipales et locales en Côte d'Ivoire?...Donc le collectif des Avocats Ivoiriens du PDCI est incompétent,incapable et nul, pour qu'on aille chercher des Avocats blancs-becs de France et de Navarre qui ne connaissent que dalle à cette terre de Côte d'Ivoire et d'Eburnie!... Si c'est pour alerter l'opinion internationale que c'est le PDCI qui a gagné les élections municipales et locales du 13 octobre dernier et que le RHDP,lui a volé sa victoire...c'est raté!.. Economisez,vos frais d'Avocats et attendez 2020,pour allez chercher des Avocats des 5 continents,pour que le monde entiez vous entende!... parce que à ce moment là,vous en aurez vraiment besoin!...
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Vendredi 2 Novembre 2018
Qu'est-ce qui justifie le titre peu flatteur de "Cabale judiciaire" ? Organiser sa défense face à des actes délictueux et préjudiciables n'est pas monter une cabale, c'est totalement légitime ! (en revanche les défenses d'éléphant et le léopard empaillé à l'arrière-plan de la photo me font gerber)