Affaire « viol d'une fillette de 8 ans »: « La victime se porte bien », rassure le ministre de la Santé Dr Aka Aouélé
Ministère - Publié le: 10-09-2018 - Mise-à-jour le: 10-09-2018 - Auteur: Ministère
Affaire « viol d'une fillette de 8 ans »: « La victime se porte bien », rassure le ministre de la Santé Dr Aka Aouélé
La Ministre en charge  de la Solidarité nationale, le Professeur Mariatou Koné, s'est rendue, ce lundi 10 septembre 2018, à l'hôpital mère-enfant de Bingerville, au chevet d'une fillette de 8 ans qui aurait été victime de viol par un directeur d'école à Guitrozon dans le département de Duekoué.

« Nous avions été alerté hier qu'une fillette de 8 ans aurait été violée dans la sous-préfecture de Guitrozon dans le département de Duekoué. Les secours à l'aide de ses parents dans la détresse  ont été entendus par la première dame  Dominique Ouattara qui a autorisé son admission urgente à l'hôpital mère enfant de Bingerville pour des soins. Au nom du Gouvernement, nous sommes venus nous enquérir de son état de santé », a déclaré le Dr Aka Aouélé Ministre de la Santé et de l'hygiène publique qui était aux côtés de la Ministre en charge  de la solidarité.

Quant à l'accusation de viol, le Ministre de la santé s'est voulu formel : « Selon les médecins traitants, les examens  sont en cours et  situeront s'il y a eu viol ou pas. Mais, je voudrais vous rassurer que la petite se porte bien », a-t-il indiqué.

Pour rappel, l'affaire a fait grand bruit sur les réseaux sociaux toute la journée du dimanche 09 septembre. En effet, il est reproché à Yao Fulgence Boukan, directeur de l'école primaire publique  de Guitrozon 1 d'avoir abusé sexuellement de  la petite J.G. âgée de  8 ans. Scandalisés,  les parents de la fillette ont aussitôt porté plainte contre Yao Fulgence Boukan.

Source : Ministère en charge de la Solidarité
 
Rédigé par: Sarah Kone   le: Mercredi 12 Septembre 2018
Sur la base d'examens médicaux suivis à Duékoué, attestant une défloraison de l'hymen, une déchirure de l'anus et des infections des parties génitales, la famille de la fillette a porté plainte contre le mis en cause. Le directeur d'école aurait reconnu les faits et demandé pardon pour ses actes répétés .
Rédigé par: Lago Tape   le: Mercredi 12 Septembre 2018
Si ce père de famille (marié avec 4 enfants) a pu violer une petite fille de 08 ans qui est son élève, c'est qu'il est un dangereux pédophile. Ce dangereux criminel ne doit plus enseigner et être au contact quotidien des enfants. Il faut aussi s'assurer que ses propres enfants ne subissent pas l'inceste. Ce genre de criminels pervers et pédophiles sont capables des pires exactions contre les enfants y compris leurs propres enfants.
Rédigé par: Diarrasse Napie   le: Mercredi 12 Septembre 2018
Selon "l'autre presse", Les ministres Ramata Ly-Bakayoko de la Femme, de la Famille et de l'Enfant, Aouélé Eugène Aka de la Santé et de l'Hygiène Publique et Mariatou Koné de la Solidarité, de la Cohésion Sociale et de la Lutte contre la Pauvreté ont apporté la compassion du gouvernement ivoirien à la petite B.C.J. internée, ce lundi 10 septembre 2018, à l'Hôpital Mère-Enfant de Bingerville des suites «d'abus sexuels». La fillette de 8 ans, élève de CM1 est entièrement prise en charge grâce à Dominique Ouattara, Première dame de Côte d'Ivoire. La victime arrivée à 4 heures du matin le 10 septembre 2018, a indiqué la ministre Ramata Ly-Bakayoko, a été immédiatement prise en charge par les spécialistes de chirurgie pédiatrique et de gynécologie. Elle a souligné que la fillette bénéficiera d'une prise en charge médicale totale. Assurant que l'état de santé de la petite connaît une «nette amélioration». Concernant le présumé auteur du viol, Yao Fulgence Boukan, âgé de 45 ans, marié et père de 4 enfants qui a été mis aux arrêts depuis le 6 septembre, Mme Ly-Bakayoko a assuré qu'il répondra devant la justice si les faits sont avérés. Rappelons que la petite B.C Justine, malade, avait fini par avouer avoir été violée par Yao Fulgence Boukan, instituteur et directeur de l'EPP Guitozon1 à Duékoué. Sur la base d'examens médicaux suivis à Duékoué, attestant une défloraison de l'hymen et des infections de la partie génitale, la famille de la fillette porte plainte contre le mis en cause. Le directeur d'école aurait reconnu les faits et demandé pardon pour son acte.
Rédigé par: Fatou Diagne   le: Mercredi 12 Septembre 2018
Comment peut-on bien se porter après un viol (commis par un directeur d'école pédophile) quand on est une fillette de 08 ans ? Tout cela n'est pas clair.
Rédigé par: Victor Nelson   le: Mardi 11 Septembre 2018
Hummmmmmmm !