Mont Péko: Roch et ADO veulent recenser les Burkinabè
le pays - Publié le: 09-08-2018 - Mise-à-jour le: 09-08-2018 - Auteur: Le pays
Mont Péko: Roch et ADO veulent recenser les Burkinabè
C'est une information donnée par nos confrères de Jeune Afrique. Les présidents, burkinabè et ivoirien vont procéder, dans les mois qui suivent, au recensement des Burkinabè travaillant au Mont Péko. « En marge  du Traité d'amitié et de coopération (TAC), le 27 juillet à Yamoussoukro, Alassane Ouattara et Roch Marc Christian Kaboré sont convenus d'envoyer, d'ici fin 2018, une mission conjointe au Mont Péko, afin d'y recenser les habitants avant d'envisager leur évacuation. L'exploitation illégale de cacao dans cette montagne par plusieurs milliers de Burkinabè, est source de tensions dans l'Ouest ivoirien », rapporte Jeune Afrique dans son dernier numéro. En rappel, le parc national du Mont Péko est situé à l'ouest de la Côte d'Ivoire et occupe une superficie de 34 000 ha. Il est l'un des 8 parcs nationaux du pays et il tire son nom du mont Péko qui culmine à 833 mètres. Il est renommé pour sa végétation.
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Vendredi 10 Août 2018
"kokobliko" le Mont Péko n'est pas une forêt classée mais un parc national. C'est beaucoup plus grave. Pour mémoire, les parcs nationaux sont sous la responsabilité de l'OIPR (qui dépend nu Ministère de l'Environnement) et non de la Sodefor (qui dépend du Ministère des Eaux & Forêts).
Rédigé par: kokobliko   le: Jeudi 9 Août 2018
cette affaire de mont Péko n'est pas encore réglée! dis donc hein. SI J'AI BIEN COMPRIS, ILS SONT ENCORE dans la forêt classée du mont péko. Une forêt classée!!!
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Jeudi 9 Août 2018
Arrêtez de tergiverser. Il ne faut pas les recenser, il faut les dégager ! Ces territoires qui n'ont de parc national que le nom (comme celui de la Marahoué, par exemple) sont la honte de la Côte d'Ivoire.