Côte d'Ivoire : Le FPI dit merci au Président Ouattara
FPI - Publié le: 06-08-2018 - Mise-à-jour le: 06-08-2018 - Auteur: FPI
Côte d'Ivoire : Le FPI dit merci au Président Ouattara
Le Chef de l'Etat, M. Allassane Ouattara, a annoncé dans son discours à la nation de ce 6 août 2018, à la veille de la célébration de l'indépendance de notre pays, avoir signé une ordonnance d'amnistie en faveur de prisonniers politiques en rapport avec la crise post électorale de 2010. Mme Simone Ehivet Gbagbo, M. Moïse Lida Kouassi et M. Assoa Adou figurent parmi ces prisonniers qui recouvrerons très prochainement la liberté. 
 
« Sur les 800, environ 500 sont déjà en liberté provisoire ou en exil et verront leur condamnation pénale effacée » a par ailleurs déclaré le Chef de l'Etat.
 
Le FPI félicite le gouvernement pour la libération de Mme Simone Gbagbo et de tous les détenus politiques civils qui croupissaient injustement depuis de nombreuses années dans les geôles du pouvoir. 
 
C'est un geste de décrispation que le FPI apprécie à sa juste valeur. 
 
Le FPI encourage le pouvoir à poursuivre cette dynamique en procédant également à la libération des détenus militaires, au dégel des comptes bancaires et en facilitant le retour sécurisé de tous les exilés politiques. C'est cela qui permettra à notre pays de renouer avec la stabilité, la paix et de s'engager dans un processus de réconciliation nationale inclusif souhaité par la grande majorité des ivoiriennes et des ivoiriens. 
 
Pour le FPI, la Secrétaire Générale et porte-parole 
 
Agnès Monnet
Rédigé par: Aka Koto   le: Mercredi 8 Août 2018
Maintenant Y a maïs derrière et Y a pain devant, ça va aller, peut être ça va pas quelque part, mais ça va aller, on avance seulement.
Rédigé par: Aka Koto   le: Mercredi 8 Août 2018
Ya maiis derrière, mais ya pain devant
Rédigé par: 1 frustré du RDR USA   le: Mardi 7 Août 2018
Enfin le vrai visage de l'homme que j'admire. Pour les autres membre fondateur du RDR s'il vous plaît chercher un bon candidat aimable de tous. Je propose le primaire .
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Mardi 7 Août 2018
L'impunité est un très mauvais signe envoyé aux fauteurs de troubles. La CI ne peut pas se permettre d'avoir une grave crise post-électorale tous les 10 ans.