Victimes des inondations : Ce qui avait été prévu pour les déguerpis
lebanco.net - Publié le: 11-07-2018 - Mise-à-jour le: 11-07-2018 - Auteur: Fatou Sylla
Victimes des inondations  : Ce qui avait été prévu pour les déguerpis
Le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly s'est prononcé, ce mercredi lors d'une conférence de presse sur la question des déguerpis et le nombre pléthorique des membres du gouvernement. Cela à l'issue du conseil des ministres, présidé par le Président de la république, Alassane Ouattara.
 
Sur la question des déguerpis en général et notamment ceux de la commune de Port-Bouet qui se retrouvent au cimetière depuis quelques jours, le Premier ministre, a face à la presse, ce mercredi, expliqué qu'il s'agit d'éviter le drame que la Côte d'Ivoire a vécu, récemment, du fait des inondations. « Nous avons malheureusement enregistré 18 morts au niveau de la ville d'Abidjan, en plus de ce que nous pouvons indiquer concernant les pluies et le changement climatique, nous avons tous fait le constat qu'il y avait un problème en ce qui concerne les comportements de nos concitoyens. Ceux qui ont construit les bassins d'orage et ceux qui ont construit sur des ouvrages d'assainissement. », a-t-il justifié.
A en croire Amadou Gon Coulibaly, la décision a été prise et elle a été appréciée par la majorité des Ivoiriens qui ne veulent plus revivre un tel drame en Côte d'Ivoire. Pour lui, il faut donc que le gouvernement puisse déguerpir les populations qui vivent dans des endroits qui les exposent en cas de saison des pluies et obstruent le passage de l'eau. Toutefois, a informé le chef du gouvernement, une fois que les personnes vont de là-bas, elles vont sur des sites qui ont été pré-identifiés. « Les maires des différentes communes d'Abidjan, leur ont indiqué des sites et pour les communes où il n'y avait pas des sites, nous avons décidé de mettre des abris avec toutes les commodités pour pouvoir les recueillir en entendant de trouver des solutions définitives. S'il advient que des gens sont au cimetière ce n'est pas totalement conforme avec ce qui avait été décidé. Ce qui avait été décidé c'est déguerpir les gens, que ce soit ceux qui obstruent le passage de l'eau ou ceux qui sont dans des endroits à risque où leur vie est risquée, en toute responsabilité, le gouvernement ne peut pas accepter ces personnes à ces endroits » s'est désolé le chef du gouvernement.  
S'agissant du caractère pléthorique du gouvernement M. Coulibaly a expliqué qu'il s'agit d'avoir un gouvernement ouvert à tous les partis politiques qui sont Rhdp et favorables à la création du parti unifié. Pour le conférencier, à partir du moment où la décision a été prise d'avoir ce rassemblement, le plus vaste pour la consolidation de la paix, c'est évident qu'il ait un accroissement du nombre. « Nous avons 35 ministres et 5 secrétaires d'Etat. Ceci étant on fera les calculs pour voir quel en est l'incidence budgétaire. Ce n'est pas ça qui va contrarier le programme d'investissement public », a-t-il rassuré.
 
 
 Fatou Sylla
Rédigé par: clement   le: Jeudi 12 Juillet 2018
forestier de lahou LOL
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Mercredi 11 Juillet 2018
Il faut absolument réduire le gouvernement, tous les ministres ne tiennent pas sur l'escalier et ça fait gros désordre sur la photo de famille, à l'image de la Côte d'Ivoire.