Une délégation de la Commission de l'Union africaine chez le vice-Président de la République
Presidence - Publié le: 16-05-2018 - Mise-à-jour le: 16-05-2018 - Auteur: Presidence
Une délégation de la Commission de l'Union africaine chez le vice-Président de la République
 
 
Le vice-Président de la République, S.E.M. Daniel Kablan DUNCAN, a reçu en audience, ce lundi, 15 mai 2018, au Palais présidentiel, une délégation de la Commission de l'Union africaine (UA) conduite par le Commissaire aux Affaires économiques, M. Victor HARISON.
 
Cette visite au vice-Président de la République se situait dans le cadre d'une visite de courtoisie aux autorités de la Côte d'Ivoire ; la Côte d'Ivoire qui, pour M.  HARISON, « est un pays qui joue un rôle essentiel dans en Afrique de l'Ouest, fait montre d'une résilience économique malgré la chute momentanée des cours des matières premières », de même qu' « avec 37% d'échanges commerciaux avec l'Afrique, il joue un rôle très important dans le sens de l'intégration africaine »
 
Au menu des échanges avec la délégation de la Commission de l'UA, le point de situation de la mise en ouvre de ce que le Commissaire aux Affaires économiques a présenté comme des projets phares de l'UA, notamment : l'Accord de siège du Centre panafricain de statistiques dont le siège est prévu à l'INP-HB de Yamoussoukro ; la mise en place de la Banque Africaine d'Investissement et du Fonds Monétaire Africain, la mise en place de la Zone de Libre-échange continental (Zlec). 
 
« Nous avons parlé de la statistique, un outil de développement. Il est temps de développer une stratégie d'harmonisation de la statistique en Afrique, et nous comptons bien sûr sur la Côte d'ivoire pour aller dans ce sens », a déclaré M. HARISON, qui dit avoir réitéré l'invitation de l'UA aux autorités ivoiriennes en vue de la signature de l'Accord de siège du Centre panafricain des Statistiques.
 
Parlant de financement de l'économie africaine, l'hôte du vice-Président de la République a indiqué qu'il est venu le moment pour l'Afrique de prendre en main son destin au moyen  d'institutions financières africaines pour soutenir le développement.
 
« A ce niveau, nous avons parlé plus précisément de la Banque africaine d'Investissement ; j'ai demandé à la partie ivoirienne de ratifier l'accord sur la Banque africaine d'Investissement pour qu'on puisse aller rapidement au développement de notre continent », a confié M. HARISON, comme étant une des doléances qu'il a portées au-devant du vice-Président de la République.
 
Le vice-Président de la République a pour sa part assuré son hôte de la disponibilité des autorités ivoiriennes à tenir leurs engagements et à accompagner la Commission de l'UA dans la poursuite de sa mission au bénéfice de l'Afrique entière.
 
Monsieur Victor HARISON était notamment accompagné de la Représentante Spéciale de l'UA en Côte d'Ivoire, Mme Joséphine Charlotte MAYUMA KALA, du Directeur des Affaires économiques à la Commission de l'UA, M. René N'guettia KOUASSI, et du Statisticien Principal à la Commission, M. Dossina YEO.