Adjoumani, depuis Assuefry"il y'a des gens qui s'agitent aujourd'hui alors qu'on ne les avait jamais vus au Pdci"
banco.info - Publié le: 13-03-2018 - Mise-à-jour le: 13-03-2018 - Auteur: banco.info
Adjoumani, depuis Assuefry
" Au moment où nous parlons d'aller en Rhdp à l'élection sénatoriale, des voix s'élèvent pour mettre à mal le Rhdp, notre cohésion et notre volonté d'être ensemble. Mais, pour nous qui avions vécu des scènes atroces, nous ne pouvons pas le tolérer. Au moment où nos deux chefs du Rhdp, les présidents Alassane Ouattara et Henri Konan Bedie s'activent pour que la paix définitive s'installe en Côte d'Ivoire, il y'a des déclarations incendiaires de nature à mettre à mal la cohésion sociale[...] On ne peut pas parler de poste de ministre, de Dg, de Pca et de bien d'autres choses. Tous ces postes ne sont pas plus importants que la vie de la nation. Il s'agit de sauver un pays qui, pendant plus de 10 ans, est tombé dans une crise. Et tout le monde en a souffert pendant que nous étions au Golf. Des gens ont perdu la vie.
 
Aujourd'hui, des gens veulent rallumer le feu. On ne peut pas prétendre rendre hommage à un homme aussi modéré et sage que le président, Henri Konan Bédié en utilisant un langage féroce. On ne peut pas aller rendre hommage à une si illustre personnalité comme le président, Bédié en étant agressif[...] Il est vrai qu'aujourd'hui, il y'a des sujets qui prêtent à débat. Lorsqu'il y'a un problème dans une famille, c'est dans la maison qu'on le règle. Ce n'est pas en public. Si vous allez régler les problèmes en public, devant des ennemis, c'est que vous refusez que le problème se règle.
Demain lorsqu'il y'aura une nouvelle crise en Côte d'Ivoire, ceux qui y ont mis le feu prendront des avions pour quitter le pays. Les populations n'ont pas toujours la possibilité de prendre l'avion. Ils vont venir semer la zizanie dans l'esprit des gens pour se sauver. Moi, je ne pourrai pas me sauver. J'ai le devoir de défendre mes populations. Pourtant, ces gens qui mettent le feu ne restent pas pour l'éteindre. Quand vous mettez le feu dans la maison ou dans la plantation d'autrui, le feu se propage en allant dans tous les sens [...] Depuis Assuefry, je lance un appel à tous ceux qui sont épris de paix, de dialogue de s'accorder pour faire échec à toute personne qui voudra allumer le feu en Côte d'Ivoire. Ce que je dis est d'autant plus important que le président, Bédié et le président, Alassane ont toujours demandé que leur soient laissés pour être réglés les sujets dans le cadre du Rhdp qui peuvent prêter à des incompréhensions. En ma qualité de porte parole du Pdci et du Rhdp, je ne peux pas faire autre chose que ce que m'ordonne mes patrons. Depuis la création du Rhdp, nos chefs ont su transcender toutes les difficultés rencontrées[...]On ne peut pas piéger les militants en leur demandant d'aller rendre hommage au Président pour aller ensuite proférer des insultes. C'est intolérable. Et quand des gens dénoncent cela, on dit qu'ils sont achetés ou c'est parce qu'il est ministre.
 
Le poste de ministre n'est pas plus important que la paix en Côte d'Ivoire. Nous travaillons pour la paix et non pour le désordre.(...) Il y'a des gens qui s'agitent aujourd'hui alors qu'on ne les avait jamais vus au Pdci. Tant que nos chefs ne mettent pas fin à l'alliance, nous devons nous engager dans cette voie. Celle du salut, du dialogue et de la paix pour la Côte d'Ivoire" a-t-il recommandé.
Rédigé par: Diarrasse Napie   le: Mardi 13 Mars 2018
Adjoumani le filou de politicien réagit comme s'il était un cacique du RDR. Faut pas JL Billon va menacer son poste .
Rédigé par: kokobliko   le: Mardi 13 Mars 2018
huuuummmm,politiqui!