Ambassade de Côte d'Ivoire aux Etats-Unis : D'Henri Konan Bédié à Mamadou Haidara
lebanco.net - Publié le: 08-03-2018 - Mise-à-jour le: 09-03-2018 - Auteur: Samuel Tia
Ambassade de Côte d'Ivoire aux Etats-Unis : D'Henri Konan Bédié à Mamadou Haidara
1960 -1966
Le 24 0ctobre 1960, le Chargé d'affaires Henri Konan Bédié ouvre l'ambassade de Côte d'Ivoire aux Etats-Unis. Ce jeune avocat et économiste présente ses lettres de créance le 17 janvier 1961 au président Dwight D. Eisenhower et devient ainsi le premier ambassadeur Ivoirien aux Etats-Unis.
 
1966 -1982
Le 21 novembre 1966, le Premier Conseiller de l'ambassade, Timothée Ahoua N'guetta est nommé ambassadeur et présente ses lettres de créance au président Lyndon B Johnson, le 14 décembre 1966.
 
1982 -1986
Le 31 mars 1982, le président Félix Houphouët-Boigny nomme l'ancien Patron de la Caisse de stabilisation (Caistab) René Amani, au poste d'ambassadeur aux Etats-Unis. Le 12 avril 1982, il est à la Maison Blanche et présente ses lettres de créances au président Ronald Reagan.
 
1986-1994
Le 30 septembre 1986, le président Félix Houphouët-Boigny propose à l'administration américaine, Charles Providence Gomis, le choix du diplômé d'un Bachelor of Arts de Sciences politiques et d'un Master of Arts en Relations internationales de l'Université de Californie de Los Angeles (UCLA), au poste d'ambassadeur aux Etats-Unis. Le 24 novembre 1986,  il présente ses lettres de créances au président Ronald Reagan.
1994-2000
Le 23 juin 1994 l'ancien ministre de l'Economie et des Finances,  Moise Koffi Koumoué présente ses lettres de créances au président Bil Clinton.
 
2000- 2001
En pleine crise, le diplomate de carrière Youssoufou Bamba présente ses lettres de créances au Président Bill Clinton.
 
2001-2004
Le 5 novembre 2001, le président Laurent Gbagbo propose aux autorités américaines, un membre fondateur du mouvement d'Initiative démocratique et du FPI et ancien séminariste  le Dr Pascal D. Kokora, professeur émérite  à l'Université de  Georgetown à Washington, DC comme ambassadeur.
 
2004- 2008
Le 23 avril 2004, le choix du président Laurent Gbagbo se porte sur le diplomate de carrière Daouda Diabaté,  pour rehausser l'image de la Côte d'Ivoire, au pays de l'Oncle Sam. Trois mois plus tard, soit le 15 juillet 2004, il est avec le président Georges W Bush à l'Ovale Office.
 
2004-2011
Le 22 janvier 2008. L'ancien Premier Conseiller  de l'ambassade et ancien ambassadeur de Côte d'Ivoire au Mexique, Charles Koffi présente ses lettres de créance au président  Georges W.Bush
 
2011- 2018-
Le président Alassane Ouattara est élu président de la République, le président Laurent Gbagbo refuse de reconnaitre sa défaite. C'est le début de la crise postélectorale. L'Amérique déclare l'ambassadeur Charles Koffi persona non grata sur le sol américain, reconnait le gouvernement du président Alassane Ouattara et ouvre la voie au chéri de Cécile Diabaté, l'ambassadeur Daouda Diabaté de retrouver the beltway politics  et présenter ses lettres de créances au premier noir président des Etats- Unis d'Amérique, Barack Obama.
 
2018
Le président Alassane Ouattara, attaché aux compétences dans son choix de ses collaborateurs et dans sa politique de l'éco-diplomatie propose aux Américains le natif d'Agboville, l'économiste Mamadou Haidara comme  ambassadeur aux Etats- Unis. Celui-ci deviendra ainsi le neuvieme  ambassadeur qui présentera probablement ses lettres de créance le 26 mars prochain au président Donald Trump.
Samuel Tia
 
 
Rédigé par: Mandédio   le: Dimanche 11 Mars 2018
Nous les Dioula on veut quoi? Avant vous avez dit que les boussoumani sont racistes parce que ils ne veulent pas ADO. Vous leur avez déclarés la guerre. Aujourd'hui vous montrez votre vrai visage ivoiritaire. Le papa de Meyway est N'zima du Ghana mais aucun Nzima ne le traite de Ghanéen. Les Wês les Agnis les Sénoufos les Lobis ne s'attaquent pas entre eux sinon ils n'ont pas tous leur village d'origine en Cote d'Ivoire. Après quand on va vous traiter tous de Maliens vous allez commencer à pleurnicher. Celui qui ne sait pas que Haïdara c'est même chose que Chérif ne mérite pas d' être Dioula. Il peut même être d'origine malienne ou libanaise et être ivoirien. Trop parler donne goître: allez le déloger si vous êtes ivoirien 100%
Rédigé par: Kouakou   le: Dimanche 11 Mars 2018
Mr. Haidara la Cote D'Ivoire n'est pas un royaume madingue arretez de nous parler de cherif Aidara ca c'est au mali , allez leur dire ca la bas
Rédigé par: Diomande   le: Dimanche 11 Mars 2018
Je suis Mahou de Touba y'a pas D'Haidara Mahou , on sait tous que Haidara c'est malien donc arretez vos mensonges
Rédigé par: Haidara a rongé Roger   le: Samedi 10 Mars 2018
@Roger son village peut être sur Mars et il peut être ivoirien s'il est né avant 1972, si l'un de ses parents est ivoirien de naissance ou naturalisé ivoirien, si cela a été décrété par le Président, ou s'il a été sponsorisé par son épouse ivoirienne. Le droit se fiche de vos états d'âme et jugements de valeur. Celui qui n'est pas content peut le trouver à DC. Pour votre gouverne il y a mes milliers de Mahoukas qui portent le patronyme Chérif Aïdara. Avec les Fadiga et les Diaby sont les gardiens de l'Islam au Mandingue.
Rédigé par: Roger   le: Samedi 10 Mars 2018
Nous ne plaingnons pas parcequ'il est Dioula, nous avons des dioulas de Cote d'Ivoire et on connais leurs de famille mais Haidara n'est pas ivoirien un point un trait nous plaignons parcequ'il vient de Bamako donc il n'a qu'aller a Bamako pour etre Ambassadeur
Rédigé par: Y a rien dans racisme   le: Vendredi 9 Mars 2018
Aux ivoiritaires la nationalité n'est pas forcément une affaire d'origone. Le papa d'Obama est né au Kenya. Les petits Séri Soro ou N'cho nés en France ont quelle nationalité? Basile Boli a joué pour la France et Dindané pour la Cote d Ivoire. Il y a des Wê libériens, des Sénoufos maliens des agnis ghanéens...Pourquoi quand c'est un Dioula ça crie au scandale? ADO nomme trop de Dioula et c'est pas bon mais le reste c'est des histoires
Rédigé par: consultant International   le: Vendredi 9 Mars 2018
j etais a washington lorsque Ahoua Timothee etait le chef de Mission grand diplomate ainsi que Gomis et Diabate ils ont su porter le drapeau de la cote d I voire au sommet le nouvel ambassadeurMr HAIDARA etait avant d etre nomme est un ancien de la chancellerie 2424 Massachusette ave il etait le conseiller economique et commercial ainsi que le Directeur du bureau econimique a la dite Ambassade j ai eu a le cotoyer tres bon dans son domaine je lui souhaite bonne tache dans sa mission c est la cote d Ivoire qui gagne
Rédigé par: Bailly   le: Vendredi 9 Mars 2018
Merci mon Frere Djoman , si c'est pas Tounkara, c'est Kamissoko , ou bien Haidara , comme si y'a pas d'Ivoiriens en Cote D'Ivoire , qu'il aille au Mali chez pour se faire nommer ambassadeur on n'en marre de ces boyorodjan
Rédigé par: Bruno Djoman   le: Jeudi 8 Mars 2018
Mais s'il vous Mr. le PRADO il n'ya pas d'Ivoiriens en Cote D'ivoire c'est un Malien que vous nous imposez comme ambassadeur aux USA les maliens se moquent de nous , les noms dioula de Cote D'Ivoire on les connais y'a pas de Coulibaly, Kone , Ouattara , Bakayoko, Fadiga , Diomande etc.... mais c'est un nom comme Haidara de forte consonnance malienne qu'on nous envoie comme Ambassadeur de Cote D'Ivoire aux USA de grace ca fait honte a la Cote D'Ivoire , meme si on veut pas l'Ivoirite mais un peu de respect pour notre pays