Côte d'Ivoire : Daniel Kablan Duncan rassure que le pays dispose de fondements solides pour faire face au 12,8% de personnes en situation d'insécurité alimentaire
lebanco.net - Publié le: 13-02-2018 - Mise-à-jour le: 13-02-2018 - Auteur: Emélis Gooré
Côte d'Ivoire : Daniel Kablan Duncan rassure que le pays dispose de fondements solides pour faire face au 12,8% de personnes en situation d'insécurité alimentaire
Eliminer d'ici 2030, la faim sur le territoire national et faire en sorte que chaque citoyen ivoirien, principalement les pauvres et les personnes vulnérables, ait accès toute l'année à une alimentation saine et suffisante conformément aux Objectifs du Développement Durable (ODD). Telle est la démarche dans laquelle s'est résolument engagée la Côte d'Ivoire à travers son PND 2016-2020 et dont le vice-président Daniel Kablan Duncan a procédé au lancement officiel de la feuille de route dénommée ''Faim zéro'' qui servira à l'atteinte de ces objectifs. « La Côte d'Ivoire dispose aujourd'hui de fondements solides pour lutter contre la faim et la malnutrition », a rassuré le vice-président Duncan en présence de plusieurs membres du gouvernement, de représentants du président de la Banque africaine de développement, de la FAO, d'acteurs du secteur privé, de guides religieux et chefs traditionnels ainsi que la société civile. Cette feuille de route, selon Duncan, est un document de référence qui retrace les efforts nationaux afin de réduire la faim d'ici à 2030 en Côte d'Ivoire et un instrument de mise en ouvre efficace de l'ensemble des actions gouvernementales concourant à la réalisation d'un développement durable inclusif. Tout en précisant que cette matrice ne doit pas être appréhendée comme une nouvelle stratégie qui vient allonger la liste des politiques et stratégies nationales, le vice-président a indiqué que cet instrument permettra le suivi des actions gouvernementales en la matière. Aussi rassure-t-il que le gouvernement ivoirien est déjà sur la bonne voie avec les différentes politiques, stratégies, plans et programmes en cours. Enfin, Kablan Duncan a remercié l'ensemble du système des Nations unies engagé dans cette lutte ainsi que les partenaires bilatéraux et multilatéraux de développement pour les nombreux efforts consentis en la matière, avant d'inviter les parties prenantes au processus ''Faim zéro ''en vue de l'atteinte de l'ODD 2 avant 2030.
Emélis Gooré
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Mardi 13 Février 2018
ça c'est encore une manifestation de la méthode Coué. Aucune mention n'est faite des moyens et procédés pour parvenir à cet objectif déclaré. Et on remarque aussi que l'échéance annoncée est 2030. Cela signifie clairement que la Côte d'Ivoire va "émerger" en 2020 et qu'il y aura encore dans ce pays plein de gens qui vont crever de faim à ce moment, malgré la soi-disant "émergence" ? On prend les gens pour des idiots ou quoi ? Comment peut-on oser faire des prévisions à une échéance aussi lointaine que 2030 alors qu'on se laisse surprendre par une mutinerie inopinée qui survient du jour au lendemain ou par une baisse des cours de telle ou telle matière qu'on surproduit aveuglément, à l'échéance de quelques semaines ? Verra-t-on en conseil des ministres le premier mercredi de 2030 (si on n'est pas pris par les interminables cérémonies de voeux)un projet de loi ou de décret présenté par le 1er ministres "portant interdiction d'avoir faim" ?