Le Chef de l'Etat a échangé avec le Président du Directoire du Groupe Maroc Télécom
Présidence - Publié le: 12-10-2017 - Mise-à-jour le: 12-10-2017 - Auteur: Présidence
Le Chef de l'Etat a échangé avec le Président du Directoire du Groupe Maroc Télécom
Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a échangé, ce jeudi 12 Octobre 2017, au Palais de la Présidence de la République, avec le Président du Directoire du Groupe Maroc Télécom, M. Abdeslam AHIZOUNE. Au terme de la rencontre, M. AHIZOUNE a indiqué être venu rendre compte au Président Alassane OUATTARA, du « chemin parcouru » depuis quelques années par le Groupe Maroc Télécom, qui opère et investit dans le secteur des Télécommunications dans le monde, en particulier en Afrique de l'Ouest. A cet égard, il a souligné que Maroc Télécom a procédé à des investissements « massifs » en Côte d'Ivoire pour rendre les services disponibles pour la jeunesse, les populations ivoiriennes et les entreprises de ce pays, de sorte qu'elles accèdent au savoir, à la formation et à la connaissance ; et ce, conformément à ce qu'exigent de nos jours, la situation actuelle de l'économie mondiale et la mondialisation. Le Président du Directoire du Groupe Maroc Télécom a également précisé que sa visite avait pour but d'informer le Chef de l'Etat du choix d'Abidjan pour lancer une campagne de « synergie, d'intégration et de solidarité » et aussi indiquer aux opérateurs, les domaines dans lesquels Maroc Télécom investit. Il a révélé que le choix de la Côte d'Ivoire s'explique, d'abord, par le fait que sa filiale d'Abidjan est « très dynamique » et, ensuite, parce que la situation géographique de notre pays fait que la capitale économique ivoirienne peut constituer un « hub » pour la sous- région. C'est pourquoi, a-t-il ajouté, tous les câbles de fibre optique que Maroc Télécom est en train de construire vont converger vers Abidjan mais également vers d'autres pays de la côte Atlantique, avant d'être prolongés, par la suite, vers l'Europe par un câble sous-marin à fibre optique. 2/2 Notons que le Ministre de la Poste, de la Communication et de l'Economie Numérique, M. Bruno Nabagné KONE, Porte- Parole du Gouvernement, a pris part à l'entretien.
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Vendredi 13 Octobre 2017
Cela n'est que des gesticulations, accompagnées d'auto-célébration et d'autosatisfaction. Dans la pratique, on ne voit que la qualité des communications (appels vocaux sur mobile, liaisons numérique soi-disant à "haut débit"), qui est mauvaise et se dégrade à chaque pluie, malgré un prix prohibitif. Quand à la numérisation de la radio et de la télévision et l'ouverture du paysage audiovisuel, c'est de plus en plus de la science-fiction.