Côte d'Ivoire- Accusations de détournement : les membres du comité national de pilotage de l'OIA apportent un démenti
lebanco.net - Publié le: 13-09-2017 - Mise-à-jour le: 13-09-2017 - Auteur: Emélis Gooré
Côte d'Ivoire- Accusations de détournement : les membres du comité national de pilotage de l'OIA apportent un démenti
Suite à des récentes allégations portées à l'endroit de leur premier responsable par Jean Claude Tchetemomon dans un quotidien ivoirien, les membres du comité National de pilotage de la constitution de l'Organisation Interprofessionnelle Agricole (OIA) de la filière Café-cacao sont montés au créneau, le mardi 12 septembre 2017. C'était lors d'un point de presse pour s'insurger contre de tels agissements et apporter un démenti à la question. « Un dénommé Jean claude Tchetemomon qui prétendrait être de la filière café-cacao, aurait affirmé récemment dans un journal, ces derniers jours, que M. Kouassi Kouamé Bernard, président du comité de pilotage de la constitution de l'Organisation Interprofessionnelle Agricole (OIA) aurait disparu avec la somme de 19 millions de FCFA appartenant aux producteurs de la filière. Nous venons par la présente déclaration rassuré l'opinion qu'il n'en est rien », a affirmé Camille N'goran Kanga, PCA de la coopérative CP2A de Bongouanou, au nom du comité. A l'en croire, après vérification, la personne qui aurait tenu de tels propos ne figure aucunement dans les registres des acteurs de la filière café-cacao de Côte d'Ivoire. Poursuivant le porte-parole précise que le montant qui suscite autant de supputations, ne provient en effet que du seul appui dont a bénéficié jusque-là ledit comité. Et ce, dans le cadre du Projet de Soutien et d'Appui du secteur Agricole (PSAC).Un fonds estimé à 22 millions qui d'ailleurs n'aura servi qu'au financement de l'atelier national de formation sur le processus de la mise en place du collège des producteurs tenu les 19 et 20 Février 2016 à Grand Bassam. Et de clarifier que « le règlement de la formation a été effectué directement par le PSAC à l'hôtel, selon ses principes et sur présentation de ses factures. Aucun membre du comité de pilotage, encore moins son président, n'a manipulé de fonds».Aussi, les membres dudit comité, face à de telles affirmations qu'ils jugent  ''calomnieuses' 'et tendant à discréditer l'image de leur président ainsi que leur  corporation, ont promis dans les jours à venir saisir les juridictions compétentes à l'effet de poursuivre M.Tchetemomon pour diffamation. Une tribune qu'ils ont par ailleurs saisie pour féliciter leur président pour ses qualités intrinsèques et son dynamisme au sein de la filière. Des valeurs qui, selon eux, ont valu à M. Kouassi Kouamé Bernard de glaner le prix d'Excellence 2013 à la tête de la société coopérative de Gabiadji.
Emélis Gooré