Côte d'Ivoire :Dominique Ouattara fait d'importants dons aux populations de Sinématiali
lebanco.net - Publié le: 13-08-2017 - Mise-à-jour le: 13-08-2017 - Auteur: Augustin Zézé
Côte d'Ivoire  :Dominique Ouattara fait d'importants dons aux populations de Sinématiali
Les populations de Nongofiguékaha, Fodonkaha et Nanignon, localités situées dans le département de Sinématiali, ont  célébré avec faste l'électrification de leurs villages et les constructions de deux écoles primaires par le programme présidentiel d'urgence et d'un dispensaire par le programme de réinsertion des ex-combattants. Les populations de ces villages peuvent désormais rêver à des lendemains meilleurs. Ainsi, elles ont tenu à marquer leur joie, le samedi 12 août 2017, à travers la cérémonie d'inauguration de leurs nouvelles infrastructures de base.
Cette cérémonie a été rehaussée par la présence de Madame Raymonde Goudou Coffie, Ministre de la Santé et de la lutte contre le VIH/SIDA, M. Tiémoko Yadé Coulibaly, Président du Conseil Régional du Poro, M. Fidèle Sarassoro, Directeur de cabinet du Président Alassane Ouattara, Madame Nadine Sangaré, représentante de la Première Dame et Directrice des actions humanitaires et de bien d'autres personnalités de la région. En plus de ces infrastructures de base flambantes neuves, Madame Dominique Ouattara a tenu à traduire sa solidarité aux populations de ces localités. A cet effet, elle a offert deux ambulances respectivement à l'hôpital de Sinématiali et à la maternité de Fodiolokaha, du matériel agricole pour les coopératives de femmes et du matériel médical  pour le  nouveau centre de santé de Nongofiguékaha  et enfin trois tracteurs respectivement à cinq groupements de femmes. Il s'agit de Lomanagnon de Nagonrigoh, Wobinwognon de Fodiolakaha et ceux de Nongofiguékaha, Fodonkaha et Namignon.
En outre,  le Ministère de la Santé a organisé la veille de ces festivités, une campagne de vaccination gratuite contre la Fièvre Typhoïde à l'endroit des populations de ces localités. En prime, l'une des unités mobiles de ce  ministère  avait aussi pris ses quartiers  à Nongofiguékaha afin de dispenser des soins de qualité aux populations.
Prenant la parole au nom de la Première Dame,  Madame Dominique Ouattara, Madame Nadine Sangaré a souligné la volonté constante de la généreuse donatrice d'apporter son aide pour le bien-être de ses concitoyens. Selon la Directrice des actions humanitaires du Cabinet de la Première Dame, l'épouse du chef de l'Etat n'attend ménager aucun effort pour le développement et le bien-être des communautés.
M. Tiémoko Yadé Coulibaly, Président du Conseil Régional de la région du Poro, a remercié la Première Dame pour son engagement aux côtés des populations. « Je voudrais dire à la Première Dame à quel point nous sommes sensibles à ses actions pour le développement des populations », a-t-il indiqué.
Madame Raymonde Goudou Coffie, Ministre de la Santé et de la lutte contre le SIDA a passé en revue la carte sanitaire de la région du Poro. Pour la première responsable de la santé en Côte d'Ivoire, des efforts ont été réalisés afin de concrétiser la volonté du chef de l'Etat de rapprocher les populations des structures sanitaires. A ce titre, elle a noté que la région dispose désormais entre autre de 158 infrastructures de santé et d'une antenne de l'Hygiène Publique. Selon Madame Raymonde Goudou Coffie, toutes ces infrastructures disposent de personnel de santé hautement qualifié.
Augustin Zézé
Source : Service de Communication du Cabinet de la Première Dame 
 
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Dimanche 13 Août 2017
Maman a beaucoup d'argent, hein !
Rédigé par: Safia Laye   le: Dimanche 13 Août 2017
"Dons" du président, "dons" de la première dame : c'est une rhétorique qui cache un "trafic de générosité". En effet, c'est en CI et en Afrique seulement qu'on peut voir encore, des présidents ou autres personnalités politiques qui, font des "dons personnels" et l'aumône, avec l'argent public sans que cela ne choque personne. Je me souviens (encore) du ridicule de cet ancien ministre (sous Gbagbo), qui est évoqué souvent en Côte d'ivoire. Ce dernier se baladait de funérailles en funérailles, pour distribuer de l'argent public à ses proches parents qui étaient en deuil. Il a finit par se faire attribuer le nom de "missier l'argent", tellement sa générosité ministérielle était sans limite. Une telle attitude est totalement inacceptable. Si une personne du monde politique veut montrer sa générosité, ce qu'on attend de cette personne, c'est qu'elle mette en place un système ou un service social qui distribuera les mêmes sommes d'argent à tous les citoyens qui subiront les mêmes sinistres ou qui seront confrontés aux mêmes problèmes de pauvreté et de dénuement. C'est insultant et humiliant pour le pays de voir qu'un président de la république, son épouse ou même un Premier ministre, fasse des dons aux citoyens sinistrés ou pauvres, soi-disant, à titre personnel, alors qu'il le fait avec l'argent public. C'est bien le rôle du "Ministère des affaires sociales" ou des services sociaux, de faire des dons aux sinistrés sur la base d'un fond alloué aux sinistres et catastrophes naturelles par exemple, comme cela existe notamment aux Etats-Unis avec FEMA (Federal Emergency Management Administration). Ce n'est pas à un homme politique (quel qu'il soit) qui, lui-même est payé avec l'argent public, de se faire passer pour un "généreux donateur" avec l'argent du peuple. Voilà une autre anomalie, dont la tolérance complaisante ici au pays (y compris par tous les partis d'oppositions), continue de mettre la CI en retard.