3ème Congrès international contre la famine
Dominique Ouattara présente ses engagements en Allemagne
Présidence - Publié le: 21-03-2017 - Mise-à-jour le: 21-03-2017 - Auteur: Présidence
Dominique Ouattara présente ses engagements en Allemagne
 
Invitée à présider le 3ème Congrès International sur la Famine Chronique se déroulant à Stuttgart sur le thème « Stratégies pour une amélioration de la qualité de l'alimentation et pour le renforcement de la lutte contre la famine chronique », Madame Dominique Ouattara, Première Dame de Côte d'Ivoire a partagé ce lundi 20 mars 2017,  avec les congressistes venus du monde entier, ses différentes actions et son engagement humanitaire à l'endroit des femmes et des enfants  d'Afrique.
Dans une des salles de conférence de l'hôtel Movenpick, située dans la coquette ville de Stuttgart (sud-ouest de l'Allemagne), la Première Dame de Côte d'Ivoire a souligné la pertinence du thème du congrès et a appelé par ailleurs, à « une mobilisation de tous, notamment les acteurs de l'industrie agro-alimentaire, en vue de résoudre ce fléau de façon durable ».
La Première Dame a rappelé que ses actions s'articulent  autour de quatre thématiques que sont : la Fondation Children of Africa, l'aide aux femmes de Côte d'Ivoire à travers le Fonds d'Appui aux femmes de Côte d'Ivoire(FAFCI), la lutte contre l'exploitation et le travail des enfants et enfin son rôle d'Ambassadeur spécial de l'Onusida pour l'élimination et la promotion du traitement pédiatrique du VIH/SIDA.
A l'auditoire présent, Madame Dominique Ouattara, a expliqué brièvement les raisons qui motivent son engagement personnel pour ces différentes causes.
Au forum Allemand du Cacao durable intéressé par la lutte contre le travail des enfants, la Présidente du Comité Nationale de Surveillance (CNS) des Actions de Lutte contre la Traite, l'Exploitation et le Travail des enfants, a expliqué l'architecture institutionnelle qui implique les Ong nationales et internationales. Elle a par ailleurs souligné le renforcement de la coopération sous régionale avec la signature des accords avec le Burkina, Mali et Ghana, les vastes campagnes médiatiques de sensibilisation, le renforcement des lois pour une meilleure protection des enfants.  A cet effet, la Présidente du CNS  a relevé ceci : « Aujourd'hui, la Côte d'Ivoire dispose de textes juridiques permettant de condamner à la prison, les auteurs de traite et d'exploitation d'enfants, ce qui n'existait pas auparavant. Grâce à l'application de ces textes des opérations de police ont été réalisées en partenariat avec Interpol et l'Organisation internationale des Migrations. Elles ont permis d'interpeller plus d'une centaine de trafiquants dont certains ont été condamnés à des peines d'emprisonnement ferme »
Profitant de cette tribune, Madame Dominique Ouattara, a félicité le Forum Allemand du cacao durable pour son programme Pro-planteur qui a permis d'améliorer les conditions de vie de plus de 20 000 familles de producteurs de cacao en Côte d'Ivoire.
La Première Dame a également annoncé l'organisation à Abidjan en octobre 2017 une conférence des Premières Dames de l'Afrique de l'Ouest sur la lutte contre le travail des enfants. Dans ce même élan, elle a révélé que la fondation Children of Africa est en train de construire trois maisons d'accueil pour enfants en difficultés dans les villes de Soubré, Bouaké et Ferkessédougou. L'objectif de ce projet étant une prise en charge urgente et adéquate des enfants victimes de traite et d'exploitation. Avant d'ouvrir les travaux de ce congrès, la Première Dame a appelé les organisations et institutions présentes à la rejoindre dans ses engagements.
« Je souhaiterais que d'autres organisations se joignent à nous, pour continuer à mener ces nobles combats, car j'ai foi qu'ensemble, nous parviendrons à trouver des pistes de solutions durables pour l'amélioration des conditions de vie des populations les plus vulnérables », a souligné Madame Dominique Ouattara.