Salon du livre de Paris
La Fondation Children Of Africa va parrainer un espace dédié à la jeunesse et à l'éducation
Children Of Africa - Publié le: 20-03-2017 - Mise-à-jour le: 20-03-2017 - Auteur: Children Of Africa
La Fondation Children Of Africa va parrainer un espace dédié à la jeunesse et à l'éducation
La Fondation Children Of Africa de Madame Dominique Ouattara va participer à l'édition 2017 du salon du livre de Paris. Ainsi, du 23 au 27 mars 2017, une dizaine de pays africains vont animer un pavillon spécialement dédié à la littérature africaine  dont le thème est : « lire et écrire l'Afrique ».  Cette participation des pays africain leur permettra d'une part, de mettre en avant les projets et les initiatives en matière d'éducation et d'autre part, elle permettra au jeune public de découvrir la richesse de la littérature jeunesse  africaine. Pionnière en Afrique en matière d'initiation de la jeunesse à la lecture, l'honneur est revenue à la Fondation Children Of Africa de Madame Dominique Ouattara de parrainer cet espace.  Il va accueillir des animations, des spectacles et des ateliers éducatifs pour le bonheur des petits et des grands.
La Fondation Children Of Africa prévoit des projections de films sur ses actions humanitaires et ses grands projets en cours en Côte d'Ivoire. En outre, des dépliants d'information sur les activités des Bibliobus de la Fondation seront également mis à la disposition des visiteurs.  Et pour bien faire les choses,  un écrivain ivoirien, invité spécial de Children Of Africa va entretenir les tout-petits sur l'importance de la lecture. L'auteure invitée par la Fondation Children Of Africa est l'écrivaine-conteuse, Madame Michelle Lora. Elle aura la lourde et délicate tâche de faire découvrir les contes africains aux petits visiteurs occidentaux du stand de la Fondation de Madame Ouattara. En conclusion, il s'agit d'un programme alléchant qui va donner un aperçu des actions de la Fondation de Madame Dominique Ouattara depuis plusieurs années en faveur de la lecture.
 
Rédigé par: Lago Tape   le: Mardi 21 Mars 2017
Les livres permettent de forger l'esprit critique par la confrontation entre les idées ou les idéologies. Ils nous apportent alors une inspiration nouvelle, une interprétation nouvelle du monde, et probablement une culture plus approfondie. Bien entendu, tout ce qui se lit n'est pas bon à prendre, mais même si les écrits ne nous plaisent pas, qu'ils soient bons ou mauvais, on sera toujours plus cultivé. La lecture est un éveil de l'âme et du cour. Une jouissance de la pensée et des sentiments. C'est une ouverture sur un monde enchanté. Elle nous ouvre toutes les portes de la création et nous invite à mieux comprendre et maîtriser le monde au lieu de le fuir. Elle permet de s'approprier l'histoire, contrairement à un film où l'on assiste seulement à la vision du réalisateur. Elle nous fait rejoindre l'auteur dans sa démarche d'écriture et de narration. On s'identifie au héro ; on épouse ses aventures, ses sentiments; on sort ainsi de nous-mêmes et on vit plusieurs vies. Lire, c'est aussi prendre des risques, parfois se mettre en danger. Non, ce n'est pas un acte neutre et divertissant. C'est un exercice de liberté, et nous en restons rarement indemnes. Mais une chose est certaine, palpable, et cette expérience peut être faite par chaque lecteur, nous agrandissons notre Moi, nous sortons de nos prisons mentales, nous déverrouillons notre regard sur le monde, dans l'acte de lire. Merci à la Fondation Children Of Africa d'encourager la lecture chez tous les jeunes ivoiriens.