Libre opinion
Côte d'ivoire : Un Etat anxiogène
Geoffroy Julien Kouao - Publié le: 30-01-2015 - Mise-à-jour le: 30-01-2015 - Auteur: Geoffroy Julien Kouao
Côte d'ivoire : Un Etat anxiogène
A l'évidence, notre pays est devenu un grand producteur mondial d'anxiété. L'anxiété politique avec les élections, l'anxiété sociale avec le chômage endémique des jeunes diplômés et la paupérisation croissante des masses populaires et, aujourd'hui, s'ajoute une nouvelle inquiétude, la plus grande, avec l'enlèvement et la mutilation ce que nous avons de plus cher: nos enfants. A l'observation, la Côte d'Ivoire présente tous les signes d'une société en déclin, encore qu'elle n'ait jamais connu d'apogée.
Cette inflation nationale de la psychose est la conséquence de nos inconséquences.
 C'est d'abord, le résultat d'une mal gouvernance basée sur un libéralisme sauvage  qui enrichit une minorité et appauvrit les populations laborieuses, construisant  ainsi la désillusion et l'oisiveté. Voltaire le disait à propos que l'oisiveté nous rapproche de tous les vices. La banalisation de la violence depuis 1990 et la valorisation politique et sociale de ses auteurs participent à déconstruire notre vivre paisible.
Ensuite, c'est la résultante d'une mal-pensée avec la culture du culte de l'Argent-Roi. Dans une société où l'homme n'a  de la valeur sociale  que lorsqu'il a de l'argent et où les élites politiques et sociales exhibent ostentatoirement leurs richesses dans un océan de misère, tous les rêves, même les plus  démentiels et objectes,  sont permis. C'est Nietzsche  qui nous disait que, comme l'homme, la société est un résultat.
Geoffroy Julien Kouao
 
Rédigé par: jean-jacques   le: Lundi 2 Février 2015
Le climat anxiogène,est la conséquence de la gestion calamiteuse,de la refondation durant les onze dernières années.Faut-il le rappeler à notre ami "Geoffroy Julien Kouao" dont le patronyme sent bon "le Cameroun"actuellement aux prises avec Boko Haram cela devrait plutot le préoccuper que de balayer devant la porte du voisin. Fermez le ban!
Rédigé par: Soilé Cheick Amidou   le: Dimanche 1 Février 2015
Comment oublier la caste des plumitifs qui, le temps de la rédaction de quelques lignes infectes, se croient obligés d'inventer une Côte d'Ivoire qui ne se trouve que dans leur esprit retors. Observez bien autour de vous et retournez dans le passé, pas très loin! Vous comprendrez d'où viennent les errements décrits ici qui n'empêchent d'ailleurs pas le pays de prendre un nouveau départ. Bien sûr, les paresseux et les aigris ont des poutres dans leurs yeux. Ils ne peuvent pas comprendre ou voir. Dommage!
Rédigé par: Abou Touré   le: Vendredi 30 Janvier 2015
Bien dit!
Rédigé par: Forestier de Lahou   le: Vendredi 30 Janvier 2015
Il y a aussi l'anxiété générée par les multiples oiseaux de mauvaise augure et cracheurs dans la soupe comme l'auteur de cet article.