L'histoire de l'homme n'est pas à écrire, mais à vivre. Et c'est justement cela qui fait la force de l'homme(Honoré De Balzac)
|
|
Email alertes
|
|
|
Le Président de la Commission de la CEDEAO reçu par le Chef de l'Etat
Article publié le: 24 Mars 2014 - Auteur: Présidence - Source: Présidence
Le Président de la République, SEM. Alassane OUATTARA, a reçu en audience, ce lundi 24
Mars 2014, au Palais de la Présidence de la République, M. Kadré Désiré OUEDRAOGO,
Président de la Commission de la CEDEAO.
A sa sortie d'audience, M. Kadré Désiré OUEDRAOGO a indiqué être venu rendre compte au
Président de la République, Président en exercice de la CEDEAO, et recueillir ses instructions
quant aux conditions de préparation de la 44ème
Session de la Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement de la CEDEAO, qui se tiendra à Yamoussoukro, les 28 et les 29 Mars prochains.
Le Président de la Commission a ajouté avoir saisi cette occasion pour renouveler au
Président Alassane OUATTARA, l'expression de la gratitude de toutes les Institutions de la
Communauté pour son soutien constant et son leadership qui ont permis à notre
Organisation sous-régionale d'obtenir de grandes avancées dans tous les chantiers de
l'Intégration en Afrique de l'Ouest.
Ces chantiers, selon M. Kadré Désiré OUEDRAOGO, concernent les domaines politique et du
maintien de la paix et de la sécurité ainsi que les aspects économiques avec le Tarif Extérieur
Commun (TEC), les Accords de Partenariat Economique (APE) et les projets de réalisation
d'Infrastructures communes.
Par ailleurs, le Président de la Commission de la CEDEAO a indiqué avoir informé le Président
de la République du renouvellement des membres de la Cour de justice et des Directions
Générales des Institutions de la Communauté que sont le GIABA et l'OAS ainsi que de la
prise de fonction effective, le 1er
Février dernier, des nouveaux commissaires de la CEDEAO
dont la Commission est passée de neuf (09) à quinze (15) membres conformément à la
décision des Chefs d'Etat. Pour terminer, M. Kadré Désiré OUEDRAOGO a relevé que l'achèvement de tous ces chantiers, traduit le dynamisme de notre processus d'intégration.
Notons que le Ministre d'Etat, Ministre des Affaires Etrangères, M. Charles DIBY KOFFI, et le
Ministre, Directeur de Cabinet du Président de la République, M. Marcel AMON TANOH, ont
assisté à cette audience.
Les réactions
 
Christian  a écrit
26 Mars 2014 12:43:55
GRUET ELISABETH ! LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE REÇOIT LE PRÉSIDENT DE LA COMMISSION DE LA CEDEAO , QUE VIENT CHERCHER BLÉ GOUDÉ DANS CETTE AFFAIRE ?
 
Foretsier De Lahou  a écrit
25 Mars 2014 02:04:08
"Gruet Elisabeth" tu devrais prier plus discrètement et en tous cas pas ici, Dieu n'a pas de connexion Internet.
 
Gruet Elisabeth  a écrit
25 Mars 2014 11:48:37
A toi petit frère Charlie (Blé Goudé)
devant le tronc du très haut mon défenseur saura plaider
Cet Avocat s'appelle Amour il intercède pour moi toujours
Mon nom est gravé sur ses mains
Mon nom est inscrit sur son coeur puisqu'il défend ma cause au ciel
Nul ne pourra me condamner
sinon ke moi j'ai confiance tout recours à celui qui aime son Dieu prions pour voir la fin du film
 
Damoclès  a écrit
24 Mars 2014 04:51:40
Monsieur le Président de la CEDEAO,
Félicitations pour le travail abattu à la tête de notre organisation régionale,sous le leadership et la vision prospective du Président Alassane OUATTARA.
Au moment où va se tenir à Yamoussoukro,la 44ème session e la Conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement de la CEDEAO,il me paraît nécessaire et urgent que vous puissiez inscrire,en questions diverses,à l'ordre du jour de cette Conférence, la question de l'épidémie de fièvre Ebola qui vient d'éclater en Guinée Conakry. Certes, tous les pays voisins ont mis en place des cellules de crises en vue de prendre les mesures nécessaires à leur protection. Ce qui est une bonne chose. Il me semble toutefois, qu'il faut aller plus loin et s'attaquer à cette pandémie qui se propage à une vitesse exponentielle,à un niveau régional,celui de la CEDEAO. C'est la seule manière de s'attaquer vigoureusement et efficacement à cette menace.