Mieux vaut un vieux lion rassasié au pouvoir qu'un jeune lion affamé
|
|
Email alertes
|
|
|
Un cadre d'une banque surpris au bureau par sa femme en plein ébat homosexuel
Article publié le: 25 Mai 2013 - Auteur: Akissi Kouamé - Source: Koaci.com
Les aléas de la technologie...C'est le buzz de cet fin de semaine à Abidjan, deux hommes, dont une personnalité, haut cadre d'un établissement bancaire du Plateau à Abidjan, ont été surpris en plein ébats sexuel ce vendredi peu avant l'heure de la pause aux alentours de 12H30gmt.
L'information à été révélée à KOACI.COM suite à un l'appel d'un koacinaute (+ 225 08 85 52 93) présent au moment où l'épouse du cadre avec qui ce dernier conversait apparemment depuis son ordinateur sur son lieu de travail, via une célèbre application ip vidéo de sa tablette numérique..

Notre source qui suivait la scène, a été surprise quand la femme, dont le patronyme est connu à Abidjan, eut été interpellée, quelques minutes après avoir apparemment pensé raccrocher, par d'étranges bruits venant de son objet numérique connecté.

En effet, l'appel audio-vidéo n'avait, à l'évidence, pas été suspendu et ce par les époux.

Un petit coup d'oil sur l'écran de la tablette pour que notre koacinaute découvre deux hommes entrain de se chevaucher avec vigueur et force.

S'en est suivi un cri de la femme, attablé dans un restaurant brasserie de la capitale économique ivoirienne.

Selon les propos rapportés, choquée cette dernière décampa de suite en oubliant son sac à main laissé sur une chaise.

Tout indique, selon les informations recueillis sur place par KOACI.COM peu après l'incident à notre arrivée sur les lieux, que le hurlement de la femme aurait été entendu par les deux hommes en plein ébat du fait de l'appel du mari, pris à l'évidence en flag d'homosexualité, au moment du départ de l'établissement de son épouse sous le choc lorsque cette dernière revenait récupérer son sac.

Que s'est il passé ensuite, notre curiosité sera annihilée, malgré la connaissance des identités des deux personnes, par le respect de la vie privée de cette femme sans nul doute ce soir humiliée par un mari aux penchants non dévoilés.

Un coming out à deux jours de la fête des mères, dont on espère qu'elle s'en remettra.

Akissi Kouamé
Source: Koaci.com
Les réactions
 
Chinese  a écrit
14 Juin 2013 08:42:23
Il faut combattre vigoureusement ces attitudes ignobles.
 
Bohisso  a écrit
02 Juin 2013 05:10:16
nimporte quoi
 
Franky  a écrit
26 Mai 2013 10:36:48
Du n'importe quoi, ni tête ni queue. En plus on n 'y comprend absolument rien. Il y a un manque d'imagination terrible.
 
Kissi  a écrit
26 Mai 2013 03:57:22
Il n'y a pas du mal à se faire du bien. Mme cocue YAKOO
 
Gogoman  a écrit
25 Mai 2013 11:57:59
C EST QUOI CE VIEUX ARTICLE NI TETE NI QUEUE. ON AURAIT DIT UN TORCHON. CA DONNE MAUX DE TETE EN LE LISANT.TRES CONFUS COMME HISTOIRE. ON NE S EST PAS QUI EST QUI ET QUI FAIT QUOI SURTOUT EN PARLANT DE LA FEMME DU MARI.
 
Akobla  a écrit
25 Mai 2013 05:25:32
@Lago Tapé justement c'est là le problème, parce que nombreux hommes n'assument pas du tout leur homosexualité, et comme en Afrique c'est encore très mal vu et vécu par la majorité qui l'affirme, ils préfèrent se marier et avoir des enfants pour camoufler la chose, ainsi en douce (mais visiblement pour ce monsieur c'est râté), ils pourront s'adonner à leur vraie nature sans éveiller un quelconque soupçon dans leur entourage le plus proche et même dans leur vie professionnel. Le fait est largement plus répandu que l'on croit. Et dans toutes les couches socio professionnelles et culturelles. Mais moi je condamne ici le fait qu'il le fasse au bureau si j'ai bien compris le récit de cet article qui reste quand même à vérifier et à prendre avec la plus grande prudence parce que le mec à des ........ pour le faire à son job comme ça. Moi cela me FAIT RIRE car petit à petit le voile sur l'hypocrisie ambiante va se lever et les surprises seront bien grandes au pays ! Moi là dans mon quartier, il y a un lieux qui ne paie pas de mine de l'extérieur mais c'est un de leurs lieux de rdv, et il n'y a que ça qui fréquente le coin, on a toujours des bagarres entre les "efféminés" comme nous les nommons là bas et leurs mecs qui se tapent dessus pour cause de tromperie ou je ne sais quoi d'autres. Tu peux pas même dormir tranquille tellement ils font du boucan avec leurs bagarres. C'est plus répandu qu'on ne le croit ou que l'on veut le croire et surtout se rendre à l'évidence. Portes toi bien mon frère. Akobla
 
Lago Tape  a écrit
25 Mai 2013 03:06:43
Si ce Monsieur est homosexuel, pourquoi alors a-t-il marie une femme qu'il trompe avec des hommes? Cela est honteux!
 
Jean-jacques  a écrit
25 Mai 2013 11:33:27
Que quelqu'un m'explique ce qu'il a compris à lecture de cet artcile... Bien évidemment qu'on y parle d'homosexualité mais le récit laisse à désirer tant il est mal rédigé car on ne s'improvise pas journaliste c'est un métier qui s'apprend et ce n'est pas pour rien qu'il occupe la quatrième place dans la hiérarchie du pouvoir et donc mesdames et messieurs appliquez vous et arrètez de nous servir des articles du niveau du CM2.
 
Meledje  a écrit
25 Mai 2013 11:07:54
Koaci commence à ressembler à GO MAG
 
Mimi Des States  a écrit
25 Mai 2013 10:45:57
N importe quoi
 
Camara  a écrit
25 Mai 2013 10:41:17
un article très mal écrit. Mon frère va apprendre à écrire un petit article, tu m'as donné des maux des têtes ce matin là
 
Moimême  a écrit
25 Mai 2013 07:25:27
l'article présente peut-être un intérêt, mais il me paraît confus dans son élaboration. Une relecture aurait peut-être éliminé un certain nombre de choses qui rendent la lecture assez laborieuse
 
Kauneyt  a écrit
25 Mai 2013 05:08:29
Keskil ce qu'il raconte au juste ce journaliste? Et c'est quoi koaci.com? Aidez-moi svp!
 
Ndiaye  a écrit
25 Mai 2013 04:34:10
C'est un article, bourrè ,d'impossiblitès ! tous les moyens sont bons pour nous inluencer ,nous faire accepter ces actes hautement pervertis...(l'homosexualitè )...on est victime d'un vaste complot...