L'intelligence, c'est comme les parachutes, quand on n'en a pas, on s'écrase. (Pierre Desproges)
|
|
Email alertes
|
|
publicite
|
Le rattrapage gagne la RTI
Ahmadou Bakayoko nommé nouveau Directeur Général de la RTI
Article publié le: 23 Mai 2013 - Auteur: Adam's Régis Souaga - Source: Lebanco.net
La visite d'État du Président de la République dans la Région du Tonpki du 1er au 4 mai a permis aux traqueurs du Directeur Général de la Rti d'avoir sa peau. Ou sa tête, c'est selon. Au cours d'une rencontre convoquée par le conseiller en communication du Président de la République, Amadou Coulibaly, l'information de l'éviction du Directeur Général de son poste lui a été signifiée. En fait, vu sa compétence non usurpée, le pouvoir veut confier de nouvelles charges au désormais ex-Directeur Général de la maison bleu. Selon une source bien informée sur la question du leadership à la Rti, Lazare Aka Saye devrait atterrir à l'Autorité de gestion des fréquences (Agf) dans le cadre de la libéralisation du secteur de l'audiovisuel annoncé pour le mois de Juin prochain mais dont on a aucune lisibilité pour l'heure. Lebanco.net l'avait annoncé, interpellé les décideurs sur la question du copinage. Le risque à l'état pur, pris par Lazare Aka Sayé et ses compagnons de Télévision Côte d'Ivoire (TCI), la chaîne de télévision créée par des ministres du Rdr alors reclus avec le Président Alassane Ouattara à l'hôtel du golf, n'aura pas été reconnue. Depuis longtemps, des mains obscures voulaient le fauteuil du Directeur Général. Par principe, cela ne devrait pas venir de proches du Président de la République. Depuis l'indépendance de la Côte d'Ivoire, le Directeur Général de la Rti a toujours été nommé. Mais l'on est passé pour la dernière désignation par la voie de l'appel à candidatures. Plutôt que de prendre un cabinet de placement ou de recrutement, l'affaire a été confiée au cabinet d'audit et d'expertise comptable, Deloitte Côte d'Ivoire, dirigé par Marc Ouabi, neveu de René Edi. Le choix de Deloitte s'est porté sur le cousin du ministre Hamed Bakayoko, Ahmadou Bakayoko dont certaines personnes veulent nier les liens. Pourtant, ce dernier servait au salon VIP de l'Alysée, un bar climatisé haut de gamme à Paris. Les qualifications recherchées lors de l'appel à candidatures lancé par le ministère et la Rti qui a pris fin le 26 décembre 2011 étaient d'être « titulaire d'un diplôme de niveau Bac+5, de formation supérieure type MBA ou école de commerce (Esca,HEC ou équivalent) ou d'un diplômé de niveau Bac+4 marketing, communication, gestion des affaires, administration ou journalisme ;
Disposer d'au moins 15 années d'expérience professionnelle pertinente dans la gestion d'entreprises publiques ou privées y compris 10 ans a des postes de responsabilité. Une expérience dans la gestion de medias (radio, télévision, ou autres) serait appréciable. »
Doctorant en Économie, Lazare Aka Saye présentait le meilleur profil d'où son choix par le ministre Coty Souleymane Diakité. Ahmadou Bakayoko vivant au 251 bis avenue du Général Leclerc, 94700 Maisons-Alfort (France) disait à qui veut l'entendre qu'il était le véritable Directeur Général de la maison bleu de Cocody. Après plusieurs mois d'atermoiement, il semble proche du but, de son objectif qui était d'être le Directeur Général de la Rti où il a commencé une belle promotion de ceux qui ont contribué à tuer 3000 Ivoiriens au cours de la crise postélectorale. De Didier, Bléou à Fréquence 2, Soum St-Félix à la Télévision, Traoré Abou qui à lui seul occupe deux postes de responsabilité (Directeur de Rti Bouaké et Directeur de l'Information) Ahmadou Bakayoko ne s'empêche pas pour narguer les militants ou sympathisants du Rdr ou du Pdci qui ont sué sang et eau pour que ce pouvoir ait voix au chapitre. Au moment de la dure bataille, il se la coulait douce à Paris et il a bien fallu que des gens se sacrifient pour que ses parrains veuillent le hisser à son poste de consolation. Car, dans les faits, le polytechnicien, ingénieur en télécommunications à télécom Paris, en 2002, distributeur de gaz, ex-agent du département Stratégie et non Développement, renvoyé pour insuffisance de rendement de Canal Overseas Africa ne présentait pas le meilleur profil. Si Ahmadou Bakayoko écrit dans un document remis lors de sa candidature (tout le monde n'est pas convaincu qu'il a réellement participé au test) que de 2009 a 2011, il était « Directeur du Développement à Canal+ Afrique ». À ce titre, il devait avec une équipe de 50 personnes définir « la stratégie financière et les investissements » même si ce plan « Afrique 2015 » est doté d'un vague « plusieurs dizaines de millions de dollars d'investissements prévus en trois ans ». Bizarre que « le fondateur et Directeur général de Diaspofone qui était un opérateur mobile virtuel pour les africains de France » ne maîtrise pas le budget mis a sa disposition. Ahmadou Bakayoko qui n'avait pas prévu de squatter les couloirs de la Rti pendant deux ans s'était donné deux mois pour être le Directeur Général du Media d'Etat. Il ne reste plus selon nos sources que le Décret qui suivra la communication en conseil des ministres pour parfaire l'habillage. Mais pourquoi changer de mode de recrutement alors que c'est l'appel à candidatures qui prévaut ? La ministre de la Communication n'a-t-elle pas confiance en cette technique pour vouloir violer une règle établie et appréciée ? Descendue dans les fonds abyssaux de par les années de gestion calamiteuses, la Rti a repris une bonne santé financière grâce à l'actuelle direction générale. Toute chose qui a permis à Ahmadou Bakayoko de faire venir ses amis Philippe Di Nacera et sa structure Mediaphil pour partager le gâteau. Si Blé Goudé n'a jamais mis les pieds dans un bureau (toute chose qu'a voulu corriger Laurent Gbagbo en 2010 en le nommant Ministre de la Jeunesse et de l'Enseignement Technique), c'est que les enseignants-chercheurs de l'Université de Cocody ne voulaient pas se discréditer. Il faut mettre les hommes qu'il faut à la bonne place et non des protégés. Ce copinage dénoncé sous le pouvoir Fpi ne saurait et ne devrait prospérer sous le Rdr qui durant 17 ans s'est fait le défenseur des injustices. Cet esprit ne peut se perdre parce que l'on est aujourd'hui au pouvoir. Le Président Alassane Ouattara devrait exiger une enquête approfondie pour situer les responsabilités dans la grosse forfaiture qui se déroule.
Adam's Régis Souaga
Les réactions
 
De Versailles  a écrit
18 Mai 2013 12:08:36
Ces messieurs de Vetcho et consort qui traitent les nordistes d'analphabètes,vous avez quelle capacité intellectuelle au dessus de celle des nordistes?Pour vous,nommer les non-nordistes sous les régimes précédents,c'était la chose la plus normale;aujourd'hui vous piailliez de partout parce qu'on nomme des gens du nord.Ces nordistes ne sont-ils pas des ivoiriens comme vous?N'ont-ils pas les qualifications requises pour les postes où on les nomme?En quoi est ce que vous vous croyez supérieurs aux ressortissants du nord? Ce sont les gens de votre clique qui sont la cause de tous les malheurs que la CI a connu.Vous êtes des oiseaux de mauvaise augure,pseudo-sachant que vous êtes.
 
Yao Konan  a écrit
16 Mai 2013 02:06:54
ce monsieur aka saye lasar, n'est pas bien, il a renvoyé 320 personnes et recruté 400 personnes sans expérience à la rti, c'est bien fait pour lui; il ose dire qu'il va diriger la rti et être administrateur, nous prions pourqu'il soit designé comme pca pour quitter definitivement la rti, cette société n'a pas besoin de lui, il est mauvais le pr a trop duré pour prendre cette décision....
 
Doubougnan Jules  a écrit
15 Mai 2013 06:37:46
monsieur Kouassi yao n'est pas reconnaissant. S'il pouvait comparer la Télévision au temps de gbagbo et maintenant il n'aurait pas fait cette déclaration. dans la sous région, quelle télévision concurrence la télévision ivoirienne ? pas du tout. le débarquement de monsieur aka est politique. on veut tout simplement placer un dioula. comment comprendre que pour une faute commise par un technicien on punisse le dg. on parlait de xénophobie, c'est ça la xénophobie. ce n'est pas sérieux ce qui vient de se passer. Dieu est seul est juge.
 
Lami Delmas  a écrit
09 Mai 2013 09:20:58
monsieur le Pr,la théorie du rattrapage est à combattre si ce changement est ce qui se prépare alors trouvez une autre compétence.Nous voulons être un pays émergent et crédible,par conséquent éloignons nous de ces pratiques qui nous discréditent.
 
Zadi Vétcho  a écrit
07 Mai 2013 02:42:00
je ne veux pas me mêler de ce qui me regarde pas, mais ce Monsieur AKA SAYE là, il n'a rien compris à la politique. On ne peux pas être honnête et puis faire la politique. Sous l'ancien pouvoir, on lui aurait fait des propositions qu'il a refusé. voiture, maison, poste de conseiller à la présidence, Dir Cab, Ambassadeur etc... tu n'ai pas nordiste c'est toi qui charge leur affaire là toi- seul. Même si ADO lui même sait que tu est son fidèle serviteur dévoué, les fantassin analphabète autour de lui ne te voit pas du même oil. Voilà les élection que les élections approchent, il vont tout faire pour convaincre le Monsieur là que tu n'est pas un gars sur. Comme sa ils placer une marionnette pour frauder! Dioula!! Dioula!! façàn ils aiment combines!!!!
 
Coulibaly Aziz  a écrit
07 Mai 2013 02:27:55
vous ne trouvez pas que la réputation des nordistes est assez ternie? c'est nous qui sommes à la base de la guerre, on nous traite de d'envahisseur, de terrorisme. aujourd'hui nous sommes taxé de rattrapeur ethnique. nous ne sommes pas les seuls en Côte d'Ivoire, et cette attitude tend à donner raison à ceux qui nous faisait la chasse hier. je m'adresse aux cadres nordiste. faites en sorte de ne pas compromettre la présidence et la candidature du Docteur. Des gens comme Aka Sayé sont des intellectuels fidèles et dévoués à la Justice. ils n'ont pas hésité à sacrifié leur biens et leur orgueil pour que ADO soit au pouvoir. leur soutien ne lui a jamais fait défaut. ils ont subi bcp d'humiliation parce qu'ils y croyait. ALORS AVANT DE FAIRE PLAISIR A VOS FILLEULS A PEINE Pubères...Dites vous que tout le monde vous regarde!!!
 
Bokrod  a écrit
06 Mai 2013 09:17:24
A quand une côte d'ivoire débarrassée des clans et de la politiques partisante?
 
Dao  a écrit
06 Mai 2013 09:04:43
Il mérite ce qui lui arrive. Le renard passe, passe, chacun a son tour (fin de citation).
 
Roger Franck Delmare  a écrit
06 Mai 2013 06:41:39
il faut respecter les gens vous savez! quand on ignore, on se tait. AKA Sayé dont vous parlez tant est plus Bardée de diplômes et d'expérience de Manager que tous ses prédécesseurs à la tête de la RTI. il occuper plusieur poste de responsabilité notamment: DAF à la SAARI peugeot, DAF dans une grande société d'exploitation d'essences, avant d'aller en France pour ses études de journalistes. depuis le Débuts des année 90 il a exercé comme un briant journaliste spécialiste des questions économiques. A l'occasion de la crise e 2002 il a été nommée SG, puis DGA. Futur Docteur en économie,il est le nouveau DG de la RTI. ATTENDEZ VOTRE TOUR ET ALLEZ A L'ECOLE EN ATTENDANT.
 
Roger Franck Delmare  a écrit
06 Mai 2013 06:20:21
Yao Kouassi, c'est parce que ont réussi à présenter un face à face électoral qu'ont devient forcement DG. son débarquement est l'aveu qu'il n'avait ni la carrure ni l'expérience pour assumer les responsabilités de Directeur. Dire que Monsieur AKA Sayé n'est pas productif, c'est faire preuve de bassesse, d'ignorance et de carence intellectuelle. Un DG c'est un Manager et non un exécutant. Maintenant pour celui qui parle de nouveaux films, je pense que c'est un abruti qui ne va pas plus loin que le bout de son nez. C'est ce qu'on appelle une améloration de la grille de programme, comme Nostalgie l'a fait da,s toute la ville. pour la Rti n'est pas encore lancé, lol!
 
Kantia  a écrit
06 Mai 2013 02:09:51
Pour ma part, je ne connais ni ASL ni AB. Je constate tout simplement que Aka n´a pas pu apporter le saut qualitatif a la RTI comme souhaiter pas les ivoiriens/nes, y compris le PR lui meme en personne. C´est tjs la meme mediocrité ds cette boite a crabes. Il serait souhaitable que ce secteur soit tout simplement liberalisé!
 
Kone Djibril  a écrit
06 Mai 2013 01:38:38
les mêmes causes produisent les mêmes effets. Tachons d'éviter les erreurs des autres......... wait and see!!!!!
 
Daniel Niagne  a écrit
05 Mai 2013 03:47:58
Le regime prepare actuellement 2015.Le poste de dg de la rti est un poste tres sensible donc il faut absolument le rattraper afin de parachever les nombreuses fraudes du rdr. Alors il faut obligatoirement un dioula a la tete de la rti.
 
Noelie  a écrit
05 Mai 2013 01:08:40
Hambak est puissant deh, mais pour lui est devant, nous on le laisse avec Soro Guillaume.
Mais le Dg Vi de Paris qu on veut nous imposer va trouver les agents de la Rti sur sa route. Tchrouououh
 
Yao Kouassi  a écrit
05 Mai 2013 12:00:11
AKA SAYE LASAR EST UN MAUVAIS GESTIONNAIRE, DEPUIS QUE LE JEUNE AHMADOU BAKAYOKO EST ARRIVE NOUS VOYANT DE PLUS EN PLUS DES SERIES IVOIRIENNE, L'ECRAN A CHANGE DE LOOK, NOUS SOMMES HEUREUX DONC LUI CONFIER LA DIRECTION GENERALE N'EST PAS MAUVAIS ARRÊTER DE PARLER DE RATTRAPAGE, NOUS RISQUONS DE TUER LES JEUNES IVOIRIENS QUI PROGRESSENT A L'EXTERIEUR DE LA CI. L'ARTICLE ANNONCE QU'IL VA ATERIRE A L'AIGF....
 
Abou Moussa  a écrit
05 Mai 2013 11:59:44
Aka saye est un grand batisseur.Allez faire un tour à la RTI pour vous rendre compte des travaux de rehabilitation des studios.Si cette information est vrai ce sera vraiment dommage pour la rti.
 
Abou Ouattara  a écrit
05 Mai 2013 11:53:26
Aboubakar
 
Jean Paul  a écrit
05 Mai 2013 10:18:07
C'est vraiment dommage que vous autres supporters d'un camp ou d'un autre n'ayez pas encore compris cet adage de LA FONTAINE " Mon bon Monsieur,apprenez que tout flatteur vit aux dépens de celui qui l'écoute". Tous nos politiciens ne sont pas loin du Renard de Jean de la Fontaine. Nous, peuples, sommes des corbeaux aux yeux des politiciens. Et nos pleurs tardifs après leurs forfaits n'y changeront rien. Hier, sous Gbagbo, c'était le laxisme et le gaspillage à outrance. Aujourd'hui, sous Ouattara, c'est le rattrapage qui nous rattrape. Belle leçon aux supporters d'un camp.
 
Siniko  a écrit
05 Mai 2013 08:47:09
S'il faut le juger au resultat, il est clair que la RTI n a pas change qualitativemt. Un problem majeur: le niveau trop bas de certains journalistes e animateurs. Pourquoi ne pas penser a des personalites de la presse ecrite comme Venance Konan? La presse ecrite demande plus de rigueur manageriale que la tele. La mentalite de la propriete publique y est plus enforce car si vs gerez mal votre journal ferme. Confier la tele a un non journaliste est dangereux. Le traitement de l info peut facilemt mener a des tragedies. Et si la RTI etait privatisee?
 
Yao Kouassi  a écrit
05 Mai 2013 08:39:24
QUAND BROU AKA PASCAL A ETE DEBARQUE DE SON POSTE DE DG DE LA RTI, LE JOUR LE PR ARRIVAIT DE SON VOYAGE AKA SAYE LASAR ETAIT PRESENT A LA L'AEROPORT. TELLEMENT IL VOILAIT CE POSTE DE DG IL N'A PAS INFORME SON DG, BROU AKA A ETE LIMOGE ET AKA SAYE LASAR L'A REMPLACE AUTOMATIQUEMENT DANS CE MONDE LORSQUE TU N'EST PAS SINCERE DANS TES RELATIONS TU FINIS TOUJOURS PAR PAYER.IL N'EST PAS LE PREMIER NI LE DERNIER DG A GERER LA SOCIETE. SON ESPRIT DE REVENCHARD, SA MESQUINERIE, ET SES CAMERAS QU'IL A PLACEES PARTOUT POUR EPIER LES TRAVAILLEURS. LA SOCIETE VA MIEUX SE PORTER.
 
Lago Tape  a écrit
05 Mai 2013 07:50:49
La nomination à la direction de la Télévision d'état est et sera toujours une décision politique (quelque soit le pouvoir en place)et non pas basée uniquement sur les capacités techniques et intellectuelles de la personne nommée, qui ont été clairement définies et publiées dans tous les journaux ivoiriens commme suit:

[Les qualifications recherchées lors de l'appel à candidatures lancé par le ministère et la RTI qui a pris fin le 26 décembre 2011 étaient et devaient d'être: « titulaire d'un diplôme de niveau Bac+5, de formation supérieure type MBA ou école de commerce (ESCA, HEC ou équivalent) ou d'un diplômé de niveau Bac+4 marketing, communication, gestion des affaires, administration ou journalisme ;
Disposer d'au moins 15 années d'expérience professionnelle pertinente dans la gestion d'entreprises publiques ou privées y compris 10 ans a des postes de responsabilité. Une expérience dans la gestion de medias (radio, télévision, ou autres) serait appréciable].

Cela étant dit, même si cette décision est avant tout politique, il serait souhaitable dans l'intérêt des contribuables ivoiriens qui paient la redevance télévisuelle (l'impôt direct qui finance la Télévision d'Etat), que la personne nommée à la tête de la RTI soit une personne qualifiée et diplômée dont ni la formation, ni le parcours professionnel, ne font l'objet de doute. (En effet, on en a marre que le pouvoir nomme à tour de bras des «djosseurs», alors qu'il y a une pléthore d'ivoiriens qualifiés et expérimentés aussi bien sur la place d'Abidjan qu'à l'étranger ( Washington,-DC, New York, Chicago, London, Montréal, Toronto, Paris, Casablanca, Dubai, Tunis, Johannesburg, Addis-Ababa, Genève.)
Oui, il faut donner leur chance aux «djosseurs», mais le RDR & RHDP au pouvoir ne devrait pas se limiter uniquement aux «djosseurs». En effet, Il y a aussi beaucoup d'autres ivoiriens compétents, diplômés et expérimentés sur lesquels, il faut aussi compter et s'appuyer pour bien et mieux gouverner la CI.
 
Yakafokon  a écrit
05 Mai 2013 07:32:17
J'ose espérer que ARS se trompe. Sinon...
 
Panglosss  a écrit
05 Mai 2013 07:32:05
Il a eu de la chance le Aka Sayé Lazare, d'être resté si longtemps à ce poste.
Dans tous les cas, il parait qu'il était en permanence prêt à céder le tablier, convaincu qu'il serait remplacé par un membre de la tribu qui rongeait son frein depuis quelques temps.
 
Dona  a écrit
05 Mai 2013 07:31:07
salut,

Quand vous lisez cet article et vous le ramenez au titre qui est le suivant: "Le rattrapage gagne la RTI Lazare Aka Sayé chassé du poste de Directeur Général, un nouveau attendu"...quel est le rapport avec le suppose rattrapage dont on nous parle? cet article decrie une situation vraie ou fausse mais a prendre en compte. ce qui est malhonnete c'est de faire croire que pour des raisons ethniques, quelqu'un est debarque. Aka Saye Lazare serait militant Rdr, cela na peut etre pas suffit a sauver son poste au profit du nomme Bakayoko, qui serait cousin de Hambak! soit, un DG ca se recrute et ca se renvoie...Il faut arreter de tribaliser pour les faits et gestes en CI...c'est pas serieux et honnete surtout quand on soupe a la table...

Merci
 
Razo  a écrit
05 Mai 2013 07:30:06
presi,attention aux actes posés.regardez autour de vous.ne faites pas les memes erreurs.il faut des hommes aux places qu'ils méritent.pas de copinage pour les postes.
 
Keleimassa  a écrit
05 Mai 2013 07:21:06
Vous demandez que le PR.ADO exige une enquête approfondie? Qui vous dit qu'il n'est pas à l'origine ou dans le secret? Arrêtez de penser que le PRADO national n'est pas au parfum des choses et que c'est tjrs l'entourage. C''est une appréciation naïve ou partisane de la situation. Pourquoi Gbagbo est lui personnellement responsable de tous les maux de son règne, et le PRADO, n'est jamais responsable. Tout est et tout vient de son entourage. Nous sommes quand même dans un régime présidentiel. Vivement 2015!!!!
 
Dona  a écrit
05 Mai 2013 07:15:08
salut,

ca me fait mal que lebanco.net se soit discredite de la sorte en rentrant dans le jeu des "depasseurs"...comme on le dit couranment, sil a rattrape c'est qu'il a eu depassement. donc lebanco.net cautionne le depassement c'est a dire la volonte de vouloir asujetir une communaute au profit d'une autre. le "depassement" est la volonte ouverte ou cachee de refuser une promotion politique, sociale ou culturelle des gens du Nord au profit des sudistes. comment peut on accepter ca? comment peut on vouloir ca quand chaque jour on appelle a une unite des peuples, des cultures et des hommes de cote d'ivoire. Nommer un dioula, un Nordiste serait faire du rattrage mais nomme un sudiste est la chose la mieux partagee dans le monde Ivoirien. Il faut arreter ca et rester Ivoirien en toutes crconstances.

On se souvien Aka Saye Lazare avait ete indexe d'etre un Rdr a cause de sa femme/copine Dioula. hier beneficiaire du "rattrapeg" aujourd'hui victime du "rattrapage".
en realite, le "rattrapage" est la reformulation de la haine du Nordiste/Dioula en voulant faire des "depasseurs" des victimes. Toutes personnes parlant de rattrapage est un "Ivoiritaire", phylosophie nazi qui voudraitbien faire des peuples du Nord des moiins que Rien...C'est dommage que les "lettres" qui se trouvent a Lebanco.net n'aie pas l'honnete intellectuelle suffisante pour ne pas tremper dans la traque contre le nordiste sous sa nouvelle forme.

Merci