Le temps mûrit toute choses ; par le temps toutes choses viennent en évidence ; le temps est père de la vérité. (François Rabelais)
|
|
Email alertes
|
|
publicite
|
rss
Les origines de « l'auto-capturation » de Blé Goudé
Article publié le: 23 Janvier 2013 - Auteur: Gbansé, Douadé Alexis - Source: Connectioni.net
Le terme est désormais entré dans les habitudes langagières des Ivoiriens, et figure même en très bonne place dans le Kandiarousse [le dictionnaire portant le nom de la ministre ivoirienne de l'Education nationale et de l'Enseignement technique, spécialiste des fautes de langage à l'oral]. Ainsi, après la « capturation » de Laurent Gbagbo [dixit Kandia Camara], on assiste depuis peu à « l'auto-capturation » de Blé Goudé.

Pourquoi « auto-capturation », direz-vous ?

Les choses remontent à un peu plus de dix mois, voire un an exactement. Dans l'une de ces nombreuses décisions rendues en 2012, la Cour pénale internationale [CPI] souligne qu'elle refuse d'accorder la liberté conditionnelle ou provisoire à l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo, détenu à La Haye depuis le 30 novembre 2011, parce qu'il est trop populaire et dispose de puissants réseaux dans son pays, en Afrique et à travers le monde. En terme de popularité, la Chambre préliminaire I en charge du dossier de la Côte d'Ivoire au niveau de la juridiction pénale internationale, révèle que Laurent Gbagbo a reçu plus de 20 mille coups de fils [appels téléphoniques transitant par les lignes fixes du Greffe de la CPI] en seulement deux mois d'incarcération au centre pénitentiaire de Scheveningen, entre le 1er décembre 2011 et fin janvier 2012.

Du jamais vu dans les annales de la Cour !

En fait, sur le registre des appels extérieurs en direction de l'ex-chef de l'Etat ivoirien, figurent les noms de personnalités ivoiriennes, africaines et mondiales connues, mais aussi d'illustres anonymes. Des anciens chefs d'Etat ou des présidents en exercice, des Premiers ministres ou ex-chefs de gouvernements, des (ex-)présidents d'institutions, des footballeurs internationaux, des journalistes, des artistes, des étudiants, des élèves, de riches planteurs et de simples citoyens ont eu le privilège de converser avec Laurent Gbagbo du fond de sa cellule. Des réfugiés, des ex-collaborateurs en exil, des Ivoiriens et Africains de la Diaspora ont pu dire « bonjour » à leur mentor au moins une fois. Le nom de son porte-parole en exil, Koné Katinan Justin, ancien ministre du Budget, est mentionné au moins une fois chaque semaine dans ce volumineux registre bimestriel [décembre 2011 - janvier 2012].

Toutefois, selon des juristes qui ont l'habitude de rencontrer Laurent Gbagbo dans sa cellule, l'ex-chef de l'Etat ivoirien a toujours refusé de prendre un seul interlocuteur au téléphone : il se nomme Blé Goudé Charles . Toutes ses tentatives pour parler à son « idole ? » ou « icône » ont reçu une fin de non recevoir. Même des proches du « Genie de Kpô » ou du « Général de la rue » ou du « crabre aux 18 trous » ont réussi à joindre le « Chef », mais pas « Gbapê Zady Grégoire » [son autre nom]. Cette situation a même créé à un moment donné des brouilles au sein de l'ex-galaxie patriotique en exil, vite étouffées pour ne pas être ébruitées.

Jouer la carte de ses bourreaux pour rebondir

Depuis ce triste épisode du téléphone, Blé Goudé a compris que la donne a changé, que le vent a tourné. Que faire ?




En homme politique futé, il saisit d'abord timidement, puis à tout va la main tendue du nouveau chef de l'Etat ivoirien Alassane Ouattara, lors de sa visite à Accra en août 2012, pendant les obsèques de l'ex-président ghanéen John Atta-Mills. Une rencontre discrète et furtive de moins d'un quart d'heure est même évoquée dans les milieux des exilés ivoiriens au Ghana, à La Palm Beach Hotel, en bordure de mer. La suite sera entretenue par le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur et de la Sécurité Hamed Bakayoko, le Commandant Wattao, le Président de l'Assemblée nationale Soro Guillaume et surtout un journaliste pro-Gbagbo qui joue les porteurs de valise depuis plus d'un semestre entre Abidjan et Accra via certains réseaux.Le scénario se met donc en branle. Ham'Back [petit nom du ministre de l'Intérieur] en donne les premiers signaux durant un meeting d'un fidèle parmi les fidèles de Blé Goudé, Zadi Djédjé, qui a « rejoint la République » et la caravane de la réconciliation. « Blé Goudé et moi, nous sommes en contact, on se parle au téléphone », annonce fièrement le sécurocrate en chef des Ivoiriens. L'ex-leader de la galaxie patriotique confirme quelques jours plus tard par presse interposée, mais mesurant l'effet boomerang d'une telle annonce ministérielle, en atténue la portée. « Je suis prêt à jouer ma partition pour la réconciliation et le retour définitif de la paix dans mon pays. Donc je suis ouvert au dialogue (.) », explique Blé Goudé.

L'actuel chef de l'État sénégalais, Macky Sall [qui héberge le beau-fils de Gbagbo, Stéphane Kipré, un ami et partenaire d'affaires à Blé Goudé] est mis dans le coup. Le Chef de l'État ghanéen, John Dramani n'y voit pas d'inconvénients, faisant d'une pierre deux coups. D'un, se débarrasser d'un « wanted » de la communauté internationale, et de deux, donner un gage de franc voisinage à son voisin francophone.

Le résultat de cette « large ouverture » et des tractations de haut niveau, sera connu le 17 janvier 2013 : Blé Goudé « capturé » à son domicile [à Téma ou à Accra ?], ou en route pour une interview avec France 24 ? Puis « extradé » illico presto par la route [notez bien ce détail] le lendemain vendredi 18 janvier, sans autre forme de procès. Pour quelqu'un qui est présenté par son numéro 2 Dakouri Richard comme étant le « WANTED N°1 » des autorités ivoiriennes, un retour par les airs n'était-il pas plus sûr ? Blé est parti par la route avant les autres, il est retourné par la route avant les autres.

Confidence d'outre-tombe

Petit témoignage poignant en provenance du Bunker [lieu de retranchement de Gbagbo, sa famille et ses proches pendant la crise postélectorale]. La scène se déroule le 8 avril 2011, 3 jours avant sa propre « capturation » par les forces spéciales francaises. Après plusieurs tentatives infructueuses pour joindre Blé Goudé Charles, Laurent Gbagbo se tourne vers Aboudramane Sangaré et Simone Gbagbo, les deux parrains du leader des jeunes patriotes, et leur demande, posément, la voix grave : « Où est votre petit-là [parlant de Blé] ? Tout le monde est autour de moi, sauf lui et son groupe. Même des gens que je ne connais même pas sont là, prêts à mourir avec moi ici, mais lui n'est pas là. J'ai demandé à tout le monde de rentrer chez lui et que je souhaiterais mourir seul ici, sous les bombes, vous avez tous refusé de partir. Mais lui, où il est ? Depuis au moins dix jours, je n'ai plus de ses nouvelles. Abou, Simone, quand je vous disais que le petit-là était un faux type, vous ne me croyiez pas, n'est-ce pas ? Aujourd'hui me donne raison ». Aboudramane [en prison à Katiola] détourne le regard, Simone Gbagbo [en résidence surveillée à Odienné, au Nord de la Côte d'Ivoire] écrase une larme.

C'est certainement depuis ce fameux 8 avril 2011 que tout s'est joué entre Laurent Gbagbo et son ex-fieffé supporter, Blé Goudé Charles .

Gbansé, Douadé Alexis
Les réactions
 
Amazone  a écrit
27 Janvier 2013 09:01:26
Ble goude est rentre dans l anonymat on se demande pourquoi; pourtant lida kouassi a ete accueilli par une dizaine de cameras, tt cela n est pas net. Ble Goiuse est un criminel de guerre, il a tué,détruit la carriere et humilie beaucoup d'ivoiriens. Alors pourquoi toutes ces precautions, on ne deal pas avec 3000 morts, ce n est pas digne de notre pays et honte aux services de securite qui se contente d'accueillir des criminels seulement quand ceux ci decident de se rendre.
 
Pangloss  a écrit
27 Janvier 2013 03:13:41
@ kabako

Que pourrait bien penser un homme chevillé à sa secte d'un autre qui défend aussi la sienne ?
Si tu savais comme je me fous royalement de ce tu penses de moi.
La faillite morale dont tu parles pourrait bien être partagée par celui qui, comme toi ,applaudit la DIOULATERIE dans toutes ses frasques.
Au demeurant que veux-tu que cela me fasse que tu ne me répondes plus ?
Rien, si non que je n'aurais plus à lire et à répliquer aux inepties que tu m'adresses.
Je m'en porterai que mieux de ne plus avoir à échanger avec un obtus qui se prend pour ce qu'il ne peut être en vérité c'est à dire un pseudo donneur de leçons.
 
Kafilejo  a écrit
26 Janvier 2013 03:32:11
@ Pangloss. Merci. Paix et Amour entre nous, pour nous et avec nous.
 
Akobla  a écrit
25 Janvier 2013 05:35:25
Salut mon cher @pangloss, je vois que tu es encore avec certains réflexes... Mais dans l'ensemble je remarque que tu arrives à mieux échanger à tous ici donc il y a du progrès mais tu peux mieux faire encore je crois... Ceci étant c'est déjà pas si mal. Par contre, détrompes toi assurément car le président Ouattara arrivera à réconcilier et rassembler ce bon peuple de CI autour d'un même idéal, celui du développement pour en faire une nation prospère et présente sur l'échiquier international. Nous sommes bien plus nombreux qu'il n'y parait à vouloir la réconciliation, retrouver notre sacro sainte UNION entre nous IVOIRIENS de toutes régions et de tous bords politiques sans oublier de toutes religions. Peu importe que l'on ne soit pas d'accord sur tout si sur l'essentiel nous le sommes ou nous le redevenons c'est cela l'objectif et non que nous devons à tout prix voir dans le même sens tout le temps ! Les ivoiriens veulent la PAIX et pouvoir vivre en faisant des projets d'avenir pour eux mêmes et leurs descendants, et cela n'empêche pas l'opposition non plus. On en a même énormément besoin dans ce pays donc si le fpi est dans son rôle mais on est contents nous autres là. Mais c'est le mensonge qui à engendré la tragédie qu'on ne veut plus. Les jeunes patriotes ne sont pas tous des demeurés, aujourd'hui ils saisiront l'opportunité qui s'offre à eux en comprenant ce que AVOUER SA FAUTE et qu'elle devient à moitié pardonnée veut dire. C'est déjà un grand pas et un bon début et ils se tourneront vers les commissions locales qui sont pour eux des aubaines. Le président Ouattara réussira car nous l'aiderons tous à réussir pas pour lui mais bien POUR NOTRE SEUL ET UNIQUE INTERET D'IVOIRIENS de sauver notre pays du chaos, et ça même les patriotes peuvent le comprendre et y adhérer si tant est que les processus mis en place pour faciliter le grand déballage et tenir les promesses de clémence diverse en fonction des délits et crimes commis sont tenues par les autorités. Et si bien entendu tous les efforts sont mis pour créer des emplois afin que la jeunesse sache quoi faire de ses longues journées ! Nous qui aimons la PAIX allons te surprendre, et le fpi déjà est moins réticent même s'il est dans son rôle d'opposant, il a déjà commencé sa MUE lui aussi. Je te conseille d'en faire autant, ce sera tout bénéfice pour toi aussi.Même si toi tu ne veux pas moi j'irai toujours vers toi pour te chercher et te tendre une main car je suis ta soeur forcé, en 2013 ce sera comme ça. Portes toi bien mon très cher. Akobla
 
Akobla  a écrit
25 Janvier 2013 05:08:50
Suite et fin de mon commentaire. la CDVR va enregistrer toutes ces déclarations et c'est la justice qui va en phase intermédiaire à ses deux premières qui va signifier les différents actes par types de délits et catégoriser par le degré de gravité les crimes pour notifier les condamnations et les peines encourues. Le pouvoir peut en tirer un dividende considérable faisant preuve vis-à-vis de la population d'une certaine fermeté tout en apparaissant malgré tout assez magnanime, ce n'est pas impensable, ni mauvais. Je crois que notre pays est basé sur deux principes qui nous servent de balance, celui des alliances et l'intérêt pour le choix du compromis. Un adage dit que la fin peut justifier tous les moyens (relativement), il ne faut donc pas négliger toutes les voies (y compris un marché avec Blé Goudé) pour parvenir à la RECONCILIATION phase finale de ce processus qui doit nous mener à la Paix durable en CI en attendant la définitive dans de nombreuses lointaines années si en plus du processus de réconciliation entamé les emplois à pourvoir suivent réellement pour la jeunesse, l'avenir de nos générations futures en dépend. la Paix n'ayant pas de prix ! C'est du moins ce que je crois très modestement.. Portez vous bien tous. Salut particulier à @sluc. Akobla
 
Akobla  a écrit
25 Janvier 2013 05:08:30
Suite et fin de mon commentaire. la CDVR va enregistrer toutes ces déclarations et c'est la justice qui va en phase intermédiaire à ses deux premières qui va signifier les différents actes par types de délits et catégoriser par le degré de gravité les crimes pour notifier les condamnations et les peines encourues. Le pouvoir peut en tirer un dividende considérable faisant preuve vis-à-vis de la population d'une certaine fermeté tout en apparaissant malgré tout assez magnanime, ce n'est pas impensable, ni mauvais. Je crois que notre pays est basé sur deux principes qui nous servent de balance, celui des alliances et l'intérêt pour le choix du compromis. Un adage dit que la fin peut justifier tous les moyens (relativement), il ne faut donc pas négliger toutes les voies (y compris un marché avec Blé Goudé) pour parvenir à la RECONCILIATION phase finale de ce processus qui doit nous mener à la Paix durable en CI en attendant la définitive dans de nombreuses lointaines années si en plus du processus de réconciliation entamé les emplois à pourvoir suivent réellement pour la jeunesse, l'avenir de nos générations futures en dépend. la Paix n'ayant pas de prix ! C'est du moins ce que je crois très modestement.. Portez vous bien tous. Salut particulier à @sluc. Akobla
 
Akobla  a écrit
25 Janvier 2013 02:59:05
Maintenant c'est plus Gbagbo à la Haye avec tous ses épisodes mais le feuilleton Blé Goudé par ci et par là . Même s'il est revenu en pirogue ou à la nage qu'Est-ce que ça fait ? Rien. Le plus important est qu' il soit rentré tel « le fils prodigue » qu'on attendait ou bien cela n'arrange plus certains de le savoir chez lui et qu'il va pouvoir dîner plus confortablement en passant à table ! Blé Goudé à tout à gagner (en acceptant ou ayant accepté )d'être jugé chez nous ici en CI, si c'est le cas il peut pourquoi pas faire son méa culpa mais cela ne l'empêchera pas de payer sa dette envers la société ivoirienne dans son ensemble car il doit passer par les cases procès et prison d'abord avant qu'on parle d'amnistie le concernant, ça c'est IMPOSSIBLE à envisager sinon ce serait un très mauvais message à envoyer au peuple si le nouveau pouvoir y concédait, alors prudence... Plus tard il fera sa mue comme Soro fit la sienne de la rébellion à l'AN ! Un fait assez récent, à interpellé mon attention quand au lancement des commissions locales presque concomitamment avec l'arrivée de Blé Goudé juste 2 jours avant que ces dernières ne soient réellement ouvertes au public , plus particulièrement aux victimes. Tout s'emboîte et s'enchaîne à merveille tout d'un coup et si la commission DVR avait connu de la lenteur par le passé pour ne pas dire fait du sur place durant une éternité, tout d'un coup ça roule bien plus vite. Attendait t'on Blé Goudé pour que les choses s'accélèrent ? Ce n'est pas impossible ! Le hasard n'existant pas non plus on est obligé de remarquer que ça tombe à PIC pour le pouvoir en tout cas (les meilleures sauces sont celles préparées avant et qui dorment un peu longtemps.). C'est Blé G qui manquait, Simone E.G, Affi N'G, Sangaré A, étaient là, maintenant c'est complet, dans le processus de la phase VERITE (2 ) qui suivra les écoutes au niveau des commissions locales qui constituent la phase DIALOGUE (1) entre les victimes et les bourreaux lorsque celles ci seront terminées. A présent tentons d'imaginer que Blé G accepterait de se repentir publiquement (accepter en tout cas au moins de demander pardon à la nation) cela peut désamorcer chez les patriotes et autres citoyens galactiques le leitmotiv de tentative de déstabilisation du pouvoir actuel se rendant compte que tout est bien fini d'autant plus que leur général de la rue ne saurait plus représenter une menace et encore moins un moteur en terme de déstabilisation et il n'y a aucun successeur prêt à l'emploi pour récupérer le rôle car les Damana et Zeguen sont broutilles comparativement à Blé Goudé même s'ils ont malgré tout de petites capacités de nuisance ponctuelles mais Blé Goudé reste le LEADER incontesté de la jeunesse patriotique, celle là a aimé Gbagbo parce que c'est Blé Goudé qui les a exhorté à l'aimer, le déifier en les endoctrinant sur fond de populisme et tribalisme. Comprendre que leur propre mentor à viré casaque ou qu'il se couche à présent peut créer un électrochoc puissant chez nombreux bourreaux d'hier saisissant qu'ils n'ont plus d'issues et qu'il faut vite se diriger vers les commissions locales pour reconnaître leurs forfaits et demander pardon à leurs victimes (c'est d'ailleurs une voie de salut pour eux car ceux qui auront le courage de faire ce choix pour obtenir des circonstances atténuantes et une possibilité de clémence ou d'indulgence selon les cas bien entendu.), la CDVR va enregistrer toutes ces déclaratio
 
Kabako  a écrit
25 Janvier 2013 01:39:01
......Suite de mon post.

Le tribalisme,est toujours l'arme des faibles,que dis je ? l'arme des lâches,c'est quand ils n'ont plus d'arguments qu'ils l'utilisent.Le métissage ethnique est une réalité vivante en côte d'ivoire d'où il est très difficile voire impossible que le tribalisme y prospère.Du nord au sud,de l'est à l'ouest en passant par le centre,le mariage inter communautaire est la chose la mieux réussie.La preuve,le dernier enfant de Gbagbo avec Nady Bamba,native de Touba au nord du pays s'appelle Ismael Gbagbo.Mais Gbagbo sentant sa fin arrivée,s'est autoproclamé l'ivoirien cent pour cent.Comme pour diviser les ivoiriens en catégories.
Le résultat a été fatal pour lui,les ivoiriens l'ont rejété et dieu a voulu qu'il paye son intrengigeance a classifier les ivoiriens en l'envoyant à la Haye.
 
Kabako  a écrit
25 Janvier 2013 12:59:27
@Pangloss,pour ma part,je t'ai compris,je suis convaincu maintenant à partir de tes derniers posts que tu es totalement gagné par la faillite morale.

Cette maladie incurable révélée par le président américain Obama quand il a constaté que malgré toutes les interbentions pour ramener Gbagbo à la raison se soldaient par un échec.

Il n'a pas eu tord puisqu'à la fin du film,le chef bandit,le criminel international a été capturé vivant et transféré à la cour pénale internationale.

Que dire donc de ses disciples qui malheureusement ont été atteints par contasion de cette maladie incurable.Cette dernière intervention du sieur @Pangloss est suffisante pour convaincre tous ceux qui doutaient encore sur l'état de santé mental de ces refondus fugitifs ou cachés au Ghana ou ailleurs.
Pour ta gouverne @Pangloss,BOUSSOUMANI n'est pas une injure, le mot Boussoumani pour le nordiste,désigne l'habitant de la forêt.
BOUSSOUMANI est la déformation de BUSH MAN,mot anglais qui veut dire habitant de la forêt.
Tout comme on pouvait désigner le nordiste habitant de la savane.
Tu peux continuer dans ta dérive langagière si cela peut te soulager,mais une chose est sure,tu ne trouveras plus Kabako pour te repondre parcequ'il sait que tu ne peux pas changer comme personne au monde n'a réussi à convaincre Gbagbo Jusqu'à ce qu'il soit capturé et conduit où les "FOUS" doivent être.
 
Kabako  a écrit
25 Janvier 2013 12:54:03
@Pangloss,pour ma part,je t'ai compris,je suis convaincu maintenant à partir de tes derniers posts que tu es totalement gagné par la faillite morale.

Cette maladie incurable révélée par le président américain Obama quand il a constaté que malgré toutes les interbentions pour ramener Gbagbo à la raison se soldaient par un échec.

Il n'a pas eu tord puisqu'à la fin du film,le chef bandit,le criminel international a été capturé vivant et transféré à la cour pénale internationale.

Que dire donc de ses disciples qui malheureusement ont été atteints par contasion de cette maladie incurable.Cette dernière intervention du sieur @Pangloss est suffisant pour convaincre tous ceux qui doutaient encore sur l'état de santé mental de ces refondus fugitif s cou cachés au Ghana ou ailleurs.
Pour ta gouverne @Pangloss,BOUSSOUMANI n'est pas une injure,le mot Boussoumani pour le nordiste,désigne l'habitant de la forêt.
BOUSSOUMANI est la déformation de BUSH MAN,mot anglais qui veut dire habitant de la forêt.
Tout comme on pouvait désigner le nordiste habitant de la savane.
Tu peux continuer dans ta dérive langagière si cela peut te soulager,mais une chose est sure,tu ne trouveras plus Kabako pour te repondre parcequ'il sait que ti ne peux pas changer comme personne au monde n'a réussi à convaincre Gbagbo.Jusqu'à ce qu'il soit capturé et conduit où les "FOUS" doivent être.
 
Pangloss  a écrit
25 Janvier 2013 11:21:07
@ KABAKO
Nous voilà maintenant aux confidences, après des passes d'armes, que l'on ne saurait dire sans esprit partisan.
Je suis tout aussi sidéré par la lecture biaisée, de tous les discours, actes et faits qui ont contribué à plonger notre pays dans la gadoue où il se démène encore.

Pour toi et certains autres :

1- La crise qui défigure notre pays depuis 10 ans ne peut être du fait de ceux qui ont déclenché une guerre fratricide, parce que ces derniers étaient fondés à l'emploi de la violence extrême pour retrouver leur place sous le soleil de Côte d'Ivoire , où ils étaient marginalisés rejetés exclus de la gestion des affaires de l'Etat, bien que par ailleurs les ressortissants du Nord soient les population les plus implantées partout sur le territoire national et participent à tous les niveaux à la vie politique économique et social ( C'est un fait indéniable)

2- Pour vous, les seuls morts de violence politiques sont des ressortissants du Nord qui seuls auraient subi la furia des autres ivoiriens (Que penser donc des morts de l'Ouest, du centre et de toutes les autres victimes innocentes de notre sale guerre ?)

3- Dans la logique de la victoire militaire, vous êtes tous unanimes à penser que les pires crimes de notre crise de 10 ans ne devraient retomber que sur les épaules de ceux qui ont perdu comme si perdre militairement était la preuve incontestable d'être à l'origine de tout.

4- Le plus effarant dans l'histoire de cette crise, c'est que personne parmi tes amis et toi ne s'imagine un seul instant , que rien sur cette terre n'est définitivement acquis et que le vainqueur du jour pourrait bien être aussi le perdant de demain, à qui l'on pourrait bien opposer le manque de retenue ( dans les discours et les actes ) les excès en tous genres qui rendraient les retrouvailles difficiles et laborieuses , pour des populations qui devront revivre ensemble.

5- Au total Le vainqueur, du jour devrait savoir qu'il lui incombe la noble tâche de rassembler à nouveau les uns et les autres , quels que soient les meurtrissures et les postures consécutives au conflit pour repartir dans le sens d'une cohésion sociale non d'une attitude de victorieux n'ayant d'yeux et d'oreilles que pour sa victoire circonstancielle et en tirant le maximum d'avantage au détriment de ceux que l'on croit vaincus pour la vie.

Salut !
 
Pangloss  a écrit
25 Janvier 2013 10:29:26
(Suite de mon post)

- Les arrestations arbitraires sous des prétextes loufoques

- Les tueries massives des militants pro-Gbagbo

- Leurs exclusions de toute responsabilité dans la gestion des affaires de l'État

- Les occupations confiscations et pillages de leurs biens

- Les arrestations aux facies et à l'ethnie

En fait le pouvoir RDR fait exactement aux présumés « ivoiritaire » ce qu'il aurait lui-même subi au travers de ses militants et de sa direction.

Mais le RDR s'est attaché les services et la complicité de Burkinabé, Maliens, Guinéens et autres renégats de la sous-région, qui n'ayant aucune attache affective avec les Ivoiriens, font preuve de cruauté. Ce détail que personne ne peut nier nous conforte dans le choix de la DIOULATERIE comme terme pour désigner ceux qui se revendiquent d'une aire culturelle commune et qui mettent leur forces ensemble pour vaincre le BOUSSOUMANI, idem pour ces derniers dont les secours ne pourraient venir que des alliés et de ceux qui leurs sont culturellement proches.

La DIOULATERIE pour nous, est la réplique de l'ivoirité, un concept qui sera combattu et qui comme le dernier cité sera vaincu, car il porte en lui-même les germes de sa propre destruction.
 
Pangloss  a écrit
25 Janvier 2013 09:56:51
@ Kafilejo

VOICI CE QUE J'AI DIT DE LA DIOULATERIE IL Y A QUELQUES MOIS

« Ivoirité » et « Dioulaterie » les deux facettes d'une même médaille ?

L'ivoirité selon ses concepteurs, accusés «d'exclusionnisme », de xénophobie et autres péchés ont soutenu à l'époque qu'il n'en était rien, mais que ce concept était plutôt culturel car dans le concert des nations modernes, il n'y avait pas de raison que les ivoiriens ne puissent pas eux aussi revendiquer des traits culturels et des valeurs qui leurs sont propres.
Une approche définitionnelle de la « dioulaterie » cet autre concept né, depuis qu'un homme politique a reconnu faire du « rattrapage ethnique » et l'a traduit dans des nominations quasi exclusives dans son clan politique et ethnique, signifie repli identitaire, esprit de tribu assiégée et non ouverture aux autres qui sont stigmatisés.

Pourquoi donc « dioulaterie » et pas un autre terme, simplement parce que ceux qui mettent ces attitudes et comportements répréhensible en ouvre, dans un état pluriethnique se reconnaissent tous dans l'appellation « Dioula » qui en réalité est un fourre-tout, une référence dans laquelle certains voudraient fondre tous les ressortissants du Nord de notre pays.

Il est évident que les autres ivoiriens les perçoivent aussi au travers de ce prisme déformant aujourd'hui comme eux-mêmes percevaient les autres ivoiriens qu'ils qualifiaient d' «ivoiritaires ».

De la réalité des pratiques

- Au delà des justifications et explications jetées en pâtures aux ivoiriens, l'ivoirité, on ne peut le nier, était l'instrument tout trouvé par le régime d'Henri Konan Bédié pour écarter du fauteuil présidentiel, cet autre candidat Alassane Dramane Ouattara.

- La bataille a été rude mais s'est achevée par la victoire de Bédié et par l'émission de mandat d'arrêt international contre Ouattara pour fraude contre la nationalité et autres peccadilles.
Ces évènements ont sans aucun doute renforcé la thèse de « l'exclusion » des nordistes et alimenté les frustrations dont a fait échos Ouattara, quand il a déclaré qu'on ne voulait pas qu'il soit candidat parce qu'il est musulman et ressortissant du Nord.

Le RDR à l'époque dénonçait pêle-mêle:

- La chasse aux dioulas porteurs de boubou
- Les contrôles d'identité au faciès

- L'injustice dont ils disaient souffrir par le fait des «ivoiritaires »

Toutes ces frustrations accumulées auraient poussé à la naissance d'une rébellion armée ayant pour objet de rétablir les nordistes dans leurs droits, quand-bien même le régime Bédié avait été balayé entre-temps par un coup d'état.

On pouvait comprendre que la rébellion armée n'avait plus voulu reculer après la chute de Bédié et qu'elle avait certainement reçu des directives, pour « aller jusqu'au bout» de sa logique de prise du pouvoir par les armes.

- Depuis la victoire du RDR, après une crise post électorale meurtrière pour tous les camps qui se sont affrontés, il apparait très clairement que les nouveaux tenants du pouvoir ont résolument décidé d'appliquer aux « ivoiritaires » d'hier la réponse du berger.

- Normal pourrait-on nous rétorquer, alors dans ce cas nos contradicteurs ne pourraient nier l'application d'une justice de vainqueurs ni les expéditions punitives ciblées.

- Aujourd'hui les pro Gbagbo dénoncent à leur tour :

- La détention de tous leurs cadres
 
Coulibaly  a écrit
25 Janvier 2013 08:15:12
@Hamed
Je valid tes dires sur la sociabilite des freres Bete.Car,moi qui a aussi vecus et grandi avec des amis Betes je sais ce qui est le Bete lorsqu'ils na pas ete contamine par la seve de la haine que leurs a injectes leurs fils et filles policiens.Moi Coulibaly,mon pere a des maisons a yopougon Selmer,Yopougon port-bouet 2,et les locateurs etaient pour la pluparts Bete,et donc je les cotoyait nuit et jours jusqua meme epouse une des fille d'un locateur meme si aujourd'hui malgre nos 3 enfants,la politique a reussi a brise notre couple.Mais,je peut aussi dire sans retenu que,le malheurs des mes beau-parents est venus des politiciens Betes qui ont melange politique et haine contre M. Ouattara et au dela du president ils ont attaques toute ceux et c'elle qui venait du nord de la cote d'ivoire considere a tort ou a raison comme des Ouattariste donc RDR.Et cela a donne ce que nous savons!cependant,j'ai bon espoir,et foi en dieu,esperent de mon vivant revoir encore les freres Betes et la majorite des leurs freres du nord revivre les meme fraternite et amour qu'il avait entre eux avant l'arrive de la haine politique en Cote d'ivoire.La paix n'est pas un mot mais un comportement nous a dit le pere de la nation FHB!Et nous somme tous en cote d'ivoire les filles et fils de la meme mere patrie qui est la COTE D'IVOIRE.Pour finir,je dirais ceci,chacuns de nous peut militers dans le parti de sont sans que cela ne devient une affaire tribale ou ethnique!on peut etre du pere et de la meme mere sans pour au tant avoir les meme destine!Donc,pardonnons mituellement,et reconstrusions ensemble notre pays pour bonheurs de chacuns et chacunes de nous.

Paix et Amour
 
Bismarck  a écrit
25 Janvier 2013 08:09:09
Suite....Rien n'y fit et personne ne descend dans la rue. Et GBAGBO est arrêté. Mais lui, à son âge aime encore la vie et demande qu'on ne le tue pas, alors qu'il voulait que les jeunes gens meurent pour lui. Entre lui et les jeunes, qui doit mourir. Il a plus de 65 ans, il a été Président, que cherche-t-il encore sur cette terre?
BLE GOUDE me fait pitié. Si cette histoire que raconte l'auteur est vraie. Est-ce de cette manière que ce jeune homme qui a livré sa vie pour la protection de GBAGBO depuis l'opposition jusqu'ici doit être récompensé?
Mais Blé en syndicaliste averti a compris " qu'un chien vivant vaut mieux qu'un lion mort" a préféré la fuite pour sauver sa tête.
Aujourd'hui, MONSIEUR PANGLOSS qui s'entête toujours avec son terme de Dioulaterie malgré les divers conseils, trouve que Blé n'est rien. QUEL RECONNAISSANCE DANS LE MILIEU FRONTISTE! Mais c'est bien fait pour Blé, qui se prenait pour Dieu en Côte d'Ivoire, qui fait et défait les situations, qui construit et détruit qui il veut.
Toutefois, je DEMANDE A CHACUN DE SAVOIR RAISON GARDER. NOS MORTS SONT NOS MORTS. ON NE LES RÉVEILLERAS PLUS. LE PARDON EST L'ARME DES FORTS.
MOI JE NE SERAI PAS SURPRIS QUE BLE JOUE UN ROLE DANS LE PROCESSUS DE RECONCILIATION. JE RECONNAITRAI QUE LES IVOIRIENS SONT SPECIAUX ET AIMABLES. JE VEUX JUSTE QU'IL SOIT JUGE ET SI LES FAITS DONT ON L'ACCUSE SONT REELS, QU'IL SOIT CONDAMNE. MAIS APRES QU'IL BENEFICIE DE LA GRACE PRESIDENTIELLE.
BLE N'EST PAS LE SEUL A AVOIR TUE EN COTE D'IVOIRE. SUIVEZ MON REGARD!!!!!!!!" SI NOUS NE PARDONNONS AUX HOMMES LEURS OFFENSES, NOTRE PERE CELESTE NON PLUS NE NOUS PARDONNERA." OFFENSES"
 
Bismarck  a écrit
25 Janvier 2013 07:47:51
Ce qu'il convient de retenir de l'arrestation et de l'extradition de Blé Goudé, c'est qu'il y a vraiment eu auto capture.
Ce qu'il faut retenir de l'article, si les choses avancées sont vraies, c'est que GBAGBO est un mauvais monsieur comme le disait Koro Kemoko. GBAGBO voulait que tous les jeunes viennent donner leur poitrine et mourir pour qu'on dise que la France a tué les ivoiriens et ainsi retourner la communauté internationale contre la France. Pour lui la mort de la jeunesse pleine de vie ne représente rien devant la conservation de son pouvoir. Il voulait que Blé meurt avec lui, pour qu'il soit rassuré que ce jeune homme l'aime vraiment. Comme pour paraphraser le Christ " Blé Goudé, m'aimes-tu" et à Blé de répondre, "Oui papa je t'aime" et "si tu m'aimes, alors meurt avec moi" et à Blé de répondre, toi tu n'a plus d'avenir, tu ne vas pas sacrifier ma vie."
Blé qui connaît le terrain de la mobilisation de rue a très tôt compris que sa capacité à mobiliser était fonction de la protection de l'Armée, cette armée qui battait de l'aile à Abobo devant le commando invisible et qui a perdu toute légitimité, ne pouvait plus assurer la sécurité sa sécurité à plus forte raison celle des marcheurs. A quoi bon appeler les enfants du pays dans la rue sachant qu'il vont à l'abattoir. Blé ne voulait pas s'offrir le luxe du sang des enfants du pays une second fois et d'ailleurs le nombre d'enfants prêts à livrer la poitrine avait considérablement baissé, ayant été mal remercié après novembre 2004. Blé a encore du bon sens et s'est dit: "plutôt que de sacrifier les enfants, il faut fuir, parce que si je vais voir mon père et son épouse, ils me demanderont de le faire". Mais GBAGBO le "courageux" c'est entre griffes, qui est allé se cacher dans le trou, ne pouvait plus apprécier la réalité du terrain et espérait toujours la descente des jeunes dans l'arène. Affaire à suivre........
 
Hamed  a écrit
25 Janvier 2013 01:28:57
@Kabako, concernant le sieur pangoss

Ce pangoss n'est pas bete comme bqp d'entre vous pourrait le croire mais un Attie/Abbey c'est le tribalisme est la fibres intreseque cette population.

Moi j'ai vecu avec les bete,d'Issia a Abobo ces gens je vous le dit sont les plus sociable que je connaisse.Certes colereux mais tres,tres,sociale par rapport a ces animaux des Attie et Abbey que je connais egalement.

Mes rapports avec les bete etaient jusqu'a ce que plusieurs personnes me croyaient issue de ethnie.je me rappele notre enfance ou a Abobo on venait passe toute notre journee,toute la journee dans la cour de cet vieux bete avec ses nombreux fils,petits fils,neuveux etc.....Ces gens sont merveilleux jamais,jamais j'aurai une offense pour ces gens.
Ah notre vieux devenu musulman par la suite je ne l'oublierai jamais, ses fils aujourd'hui commissaires,enseignants etc... avec qui ont agrde le rapport intact.

Si Gbagbo a echoue dans la gestion du pouvoir c'est parce qu'il a ete pris en otage par le couple ATTIE/Abbey qui je vous le confirme est la gangrene de ce pays.Ces gens ont denture la politique de Gbagbo en faisant de lui un diviseur et haineux numero 1,oubliant cela affaiblissait plus son pouvoir.
ATTIE,ATTIE vous connaissez pas ces gens.je me rappelle de nos baignades a Akeikoi, de attitude face a FHB.
 
Kafilejo  a écrit
24 Janvier 2013 02:28:29
@Pangloss ! Cela fait un bon moment que tu utilises le mot Dioulaterie. Je suis sure que tu ne vas pas, par quelques moyens, decliner ou encore moins refuser de le definir pour nous qui essayons de comprendre ta pensee. Bien a toi et, comme toujours, Paix et Amour entre nous et avec nous.
 
Kabako  a écrit
24 Janvier 2013 01:57:28
.....Suite de mon post.

Ce que tu dois savoir mon ami @Pangloss,c'est que la mort de Blé Goudé alias DABAKALA n'est pas souhaitable par les parents des victimes de l'article 125 et n'a jamais été souhaité par la majorité des ivoiriens tout comme la mort de Laurent Gbagbo,Simone Séka Séka et Dogbo Blé.
Ces bourreaux des ivoiriens doivent vivre longtemps pour qu'ils voient de leur yeux ou sachent ce que la côte d'ivoire deviendra dans quelques années et qu'on ne dirige pas un pays en méprisant une partie de son peuple ou en la tuant tout simplement.
 
Kabako  a écrit
24 Janvier 2013 01:21:32
Mon cher ami @Pangloss,tu n'as rien compris,mais tu sais quoi? j'ai beaucoup d'admiration pour toi,pour ton courage, ta argne à defendre même les causes perdues.Ce que je reroche dans ta précédante intervention,c'est ta volonté de falcifier l'histoire récente que nous avons tous vécue en directe. J'aime lire quand même tes posts,mais très souvent avec sourire,ce qu'on retient peutêtre comme fausse note dans tes interventions,c'est quand tu ne peux pas te passer du mot dioulaterie,bien que ça ne veut rien dire mais on retient un esprit tribal en voulant désigner une communauté.
Et ce qui est negatif dans tout ça c'est que tu oublies qu'au fpi il ya beaucoup de dioulatiries telque les Konaté Navigué, qui est jusqu'à preuve de contraire est le dirigeant de la jeunesse fpi.Je crois bien aussi qu Nady lit tes posts,elle est aussi de ta dioulaterie,Ben soumahoro,Abou Dramane Sangaré et autres sans oublier que plus de 22000 personnes de ladioulaterie ont voté Gbagbo au 2e tour à Korhogo.
Mais ce qui transparait le plus c'est ce esprit tribal qui a fait bcp de victimes à Yopougon pendant la crise et malheureusement tu le gardes jusqu'à présent,mais comme ça te soulage alors courage mon cher ami@Pangloss.
 
Gountougoni  a écrit
24 Janvier 2013 12:11:12
Je suis mille fois etonné d´apprendre aujourdhui par certains que Blé Goudé est insignifiant,traitre,ect...de la part de ceux qui disaient ses proches hier.Quel revirement!Celui qui a fait echouer MARCOUSSIS oú Gbagbo devait jouer le role d´un president allemand.Celui qui a fait dansser MANGOU.Reconnaissons que sous l´ex PR, blé Goudé était le PR bis.NI SAN KA PRIN BE BA KOULEMINA d´´apres Alpha Blondy.
 
Pangloss  a écrit
24 Janvier 2013 12:01:30
@ Kabako

Merci cher ami d'avoir confirmé ce nous ne cessons de dire.
Blé Goudé comme tu dis est véritablement celui qui a vraiment donné le tournis à la DIOULATERIE et a réussi par toutes les actions que tu viens de citer à lui tenir la dragée haute.
C'est d'ailleurs bien pourquoi vous le vilipendez, le vouez aux gémonies et souhaitiez de tout temps son incarcération faute d'avoir réussi à le tuer comme bien d'autres.

- Mais vois-tu cher contradicteur, tu ne sembles même pas te demander si il y a anguille sous roche ni remarqué que Blé bénéficie d'un traitement de faveur qui logiquement ne peut s'expliquer.
Tu te contentes, comme tous les autres laudateurs de la DIOULATERIE ,de gober totalement toutes les fadaises que l'on débite sur son incarcération, sa présentation à un tribunal et autres menteries.
Si cela te satisfait tant mieux pour toi mais tu ne devras pas tomber des nues demain, quand ta secte essayera de vous faire avaler la couleuvre d'une réconciliation nationale à laquelle Blé Goudé participera aux cotés d'autres qui lui étaient naguère hostiles.
C'est d'ailleurs un schéma auquel nous ne sommes pas opposés mais nous disons simplement qu'il ne faut pas mentir aux ivoiriens, leur faire croire une chose, alors que l'on fait le contraire.
Quand la DIOULATERIE découvrira le pot aux roses, elle comprendra finalement qu'elle a été le dindon de la gigantesque farce montée par ceux auxquels vous donnez le Bon Dieu sans confesse.
 
Kone  a écrit
24 Janvier 2013 11:44:50
Bien, Merci Hamed. Les singes ne reflechissent pas, ils pensaient que le temps s'etait arrete. Comme le disait FHB " il ne faut pas laisser la presidence aux betes, pcq se sont des singes, quand ils entrent dans ton champ, ils mangent puis detruissent la plantation".
Un animal reste un animal avec l'instinct, BG sera juge a la Dioulaterie belle et bien, sauvages... bandes de Betes sauvages FPistes.
 
Kabako  a écrit
24 Janvier 2013 11:22:00
Ce qu'il y a d'extraodinaire chez les frontistes,c'est leur capacité de se rénier.Et ce que j'admire chez @Pangloss,c'est son courage à affronter toutes les situations quelqu'elles soient ssurtout quand il s'agit de Gbagbo.
Qualifier Blé Goudé aujourd'hui de pétard mouillé,il faut être doté d'un coeur en béton.
Qui plus que Blé Goudé a défendu Gbagbo et le fpi depuis sa prise de pouvoir catastophique en 2000 ?
Qui plus que Blé Goudé a mobilisé les jeunes appelés pompeusement "patriotes" pendant les heures chaudes de 2002 jusqu'au 30 mars 2011 ?
Qui a harrangé les foules,les miliciens drogués dans les communes d'abidjan,excepté Abobo plus que Blé Goudé ?
Qui a distribué les armes aux étudiants de la fesci dans toutes les cités universitaires plus que Blé Goudé ?

Qui s'appelait DABAKALA sur les sites connectionivoirienne et KOACI ? c'est bien Charles Blé Goudé.

Son dernier post date du 16 janvier 2013 avec des propos virulents contre le pouvoir .
Peu importe votre jugement.L'essenciel,c'est que Gbagbo lui même est en tôle et à la Haye au Pays Bas,là où les grands criminels internationaux se trouvent et qu'il ne s'en sortira pas.Le reste n'est que du verbiage creux.La majorité des tueurs est aux arrets.Ceux qui manquent à l'appel sont plutôt des pétards mouillés dont fait parti @Pangloss qui n'interresse pas les autorités ivoiriennes,sinon il serait déjà à abidjan sans bagage.
 
Pangloss  a écrit
24 Janvier 2013 10:43:58
@ Pauvre Hamed

Tu seras vraiment l'un des derniers à comprendre ce que ta secte prépare avec toutes les cachoteries, et toute la farine dans laquelle elle s'apprête à vous rouler tous, vous qui béez et avalez sans problème tout ce que votre DIOULATERIE utilise pour vous bourrer le crâne.

Crois ce que tu voudras mais tu te rendras compte bientôt que c'est des tocards comme toi qui sont toujours surpris finalement.
 
Brad  a écrit
24 Janvier 2013 10:03:25
@Moussalo: État de droit par ci, état de droit par là. Il doit payé pour ces crimes! Sinon on s'en occupera
@Pangloss: Continue de divaguer si cela peut te donner bonne conscience. DE TA RECONCILIATION ON S'EN GNAGNE!!! Le FPI ne peut prendre tout le pays en otage. Dites plutôt Merci au President: Personne ne parlerait aujourd'hui du FPI ou de la FESCI. Vous n'avez même pas conscience de tout le mal que vous avez fait subir à la Côte d'Ivoire.
@Hamed: vous faites de l'amalgame! J'attends qu'il soit jugé. J'ose croire que les deal tels que presentés inventés et auto-suggerés par cette minable nebuleuse faeinente n'est que le produits de leurs masturbations sauvages.
 
Hamed  a écrit
24 Janvier 2013 08:03:08
@Pangloss et @Brad,

On savait la secte malefique mais idiote jusqu'au point de croire que BG est un petard mouille alors la vraiement.
Votre tribu ne vous a vraiemnt pas fait de bien elle qui a lave votre cerveau de telle sorte que vous croyez toute la planete ne reflechie ou que comme vous.Oh pitie.

Croire que BG sera utile a une Reconciliation mais attend dites moi qui vous a dis que nous on veut se reconcilier avec vous? Votre idiotie vous fait penser que tout le monde est passif ou gentil comme ouattara.Lui il veut prix nobel c'est son choix et c'est probleme mais dela a dire que BG,AFFI,SIMONE,DOGBO,SEKA SEKA peuvent etre des acteurs de reconcilation il faut venir d'une autre planete.

Votre scenario FPIste n'engage que votre tribut de singes et le temps vous dira comme il vous l'a montre avant qu'on ne mettre la main sur ce ignoble fils ce qu'il en sera.

Ce qui nous interesse(la Dioulaterie) c'est a quelle sauce il sera mange: justice moderne ou celle des hommes?
Le reste c'est une affaire interne a la secte et croyez moi ca loin d'etre une preoccupation pour notre monde.
 
La Fille Wobê  a écrit
24 Janvier 2013 07:49:15
Il manque que ça blé revenir de sa cachette au ghana en avion vous savez combien sa côute? qui va payer? merite t il vraiment cet accueil en côte d'ivoire ? dans quel avion? dans quel aeroport? vous me faites rire comme si on doit le considerer comme un homme
un fugitif qui merite pas la vie
dites merci au president de la république quand lui et son gbagbo était au affaire ses oppossant sont acueillent au cimetière Général Robert GUEÏ, BOKA DOUDOU ect...
 
Pangloss  a écrit
24 Janvier 2013 06:49:18
Sans être un devin, il est pourtant aisé d'imaginer ce que la DIOULATERIE va certainement faire de Blé Goudé.
Si l'on tient compte de tout le flou qui a entouré son arrestation et sa détention loin des autres prisonniers politiques qui croupissent dans les sous-sols de la Côte d'Ivoire.

1- La DIOULATERIE croit pouvoir contourner le FPI et utiliser Blé Goudé dans un registre où réconciliation, collaboration avec Ouattara auraient des places de choix.

2- Mais elle fait un mauvais calcul car Blé Goudé n'a aucune prise sur le FPI comme parti politique (Il n'en est pas membre)

3- Le flou artistique qui entoure son Arrestation-Reddition-Collaboration est de nature même à discréditer le leader de la Galaxie Patriotique et lui enlever le capital de sympathie que lui vouait une certaine jeunesse, pour avoir lutté aux cotés de Gbagbo.
Déjà des langues se délient pour dénoncer ce qui semble être un deal avec la pouvoir.

4- La DIOULATERIE se rendra bientôt à l'évidence ,qu'elle détient un pétard mouillé qui ne lui sera d'aucune utilité, parce qu'elle aura elle-même contribué à le couper de ses amis et sympathisants pour n'en faire que l'ombre de lui-même.

5- Que ferait-on par la suite d'un individu, qui n'a plus de soutiens et dont on peut tirer en réalité aucun bénéfice ?

- Eh bien le LIQUIDER sans autre forme de procès.
C'EST SUREMENT LE PROJET QUE MURIT EN CE MOMENT LA DIOULATERIE AFIN DE DONNER A CERTAIN L'OCCASION DE BOIRE DANS SON CRÂNE.

Qu'en pensez-vous ?
 
Moussalo  a écrit
24 Janvier 2013 05:53:02
Brad@la population ne s'occupera de rien et vous le savez!.Ouattara souhaite un état de droit non.HBK ont s'en fou nous connaissons tous le passé de ses personnages ainsi que des refondus rien à prouver.Nous connaissons tous la gabegie des hommes pro-ouattara et son silence coupable,cela ne vous dérange point du tout!.Bref il y avait la secte gbagbo en face pour permettre aux tordus anti-Koudouss, de piller sur notre dos.Ivoiriens doublement enculé c'est pas beau ça!!!.Brad avez- vous oublié les assassinats des hommes de Zakaria Koné à séguéla par ceux de soro et de Wattao pour la raison que Koné avait qualifié de traitre ses mêmes personnages c'est pas beau encore cela!vraiment "l'Ivoirien "reste a part.
 
Moussalo  a écrit
24 Janvier 2013 05:52:57
Brad@la population ne s'occupera de rien et vous le savez!.Ouattara souhaite un état de droit non.HBK ont s'en fou nous connaissons tous le passé de ses personnages ainsi que des refondus rien à prouver.Nous connaissons tous la gabegie des hommes pro-ouattara et son silence coupable,cela ne vous dérange point du tout!.Bref il y avait la secte gbagbo en face pour permettre aux tordus anti-Koudouss, de piller sur notre dos.Ivoiriens doublement enculé c'est pas beau ça!!!.Brad avez- vous oublié les assassinats des hommes de Zakaria Koné à séguéla par ceux de soro et de Wattao pour la raison que Koné avait qualifié de traitre ses mêmes personnages c'est pas beau encore cela!vraiment "l'Ivoirien "reste a part.
 
Zanga Ouatt  a écrit
24 Janvier 2013 05:47:06
Pardonnons nous pour une vraie paix et reconciliation.
 
Brad  a écrit
24 Janvier 2013 05:06:58
Encore un scenario sorti des laboratoires de ces manipulateurs de consciences. Quand est ce qu'il comprendront que Ble Goudé est fini. Son absolution passe par la justice sinon rien d'autre.
Si la justice ne s'occupe pas de lui, la population le fera et cette fois-ci il n'y aura pas sa garde pretorienne pour le proteger. Ce qui est sûr:
1. Il a été arreté!
2. Il aété formellement inculpé!
3. il est en prison!
Tout le reste n'est que diversion et vous pouvez continuer à develloper vos nouveaux scenarii. Vos labos d'intoxication (sur Connivoire, eventnews) n'empecheront même pas vos ennemis (HamBak Soro) de dormir.
Alors Gbansé! Tu peux continuer à divaguer!
Nous! On avance!
 
Sluc  a écrit
24 Janvier 2013 04:06:29
@Koro Kemoko
En attendant la réaction de la grand sour @Akobla, je voudrais ajouter à ton analyse que tous ceux prennent Gbagbo pour le défenseur d'une cause noble sont ceux qui se gavaient gratuitement à ses côtés sans fournir le moindre effort. Deux petits exemples : le dernier album de Serges Kassy ou son dernier concert remontent à quand ? Quel est le contenu du CV de Blé Goudé, pour se voir bombardé Ministre de la jeunesse ?
Pour ce qui est de l'extradition Blé Goudé, si c'est parce que Gbagbo ne le prenait pas au téléphone avait-il besoin de passer tout ce temps avant de se rendre, alors qu'il a été le premier à se rendre à l'évidence que Gbagbo était fini et à l'abandonner ?
Enfin, lors de la réception des populations de l'Ouest le PR a invité les exilés (dont Gossio) à rentrer et à se présenter librement à la justice. Pourquoi Blé Goudé n'a pas saisi l'occasion et a préféré se faire menotter pour venir directement séjourner en prison en attendant son jugement, et surtout à faciliter son inculpation éventuelle par la CPI ?
L'arrestation de Blé Goudé n'était qu'une question de temps. Peu importe le comment. Par contre tous ceux qui ont été victimes ou qui sont parents de victimes de ses actes ou de ses instructions devront aller témoigner à son procès afin que sa peine soit proportionnelle à ses dérives.
 
Alamo  a écrit
24 Janvier 2013 03:19:22
IB avait compris qu'ils ne méritaient pas le pouvoir ses chiens!!!!.
 
Assassins!!!!!  a écrit
24 Janvier 2013 03:18:13
@Paul Hélias tu touche du doigt la laideur de cette tragédie.Wattao soro ?Rappelez-vous l'assassina de feu- Ibrahim Coulibaly la miséricorde trafiqué pour pouvoir l'éliminer.La crasse est le mot à décroitre pour tous ces hommes qui ont plongé nos parents dans la souffrance.
 
Ponthierry  a écrit
24 Janvier 2013 03:11:06
Blé la machette mérite plus d'être a la place de Gbagbo mais les tueurs d'hier sont biens vivants!.Vos assassins respirent l'air pure Tagro et IB deux personnes qui dérangeaient eux sont mortes.Si Blé la machette est jugé en CI ? pleurer victimes de cette assassins le gâteau du pouvoir est empoisonné,l'avenir dans sa grande miséricorde qu'est le temps vous lèguera comme héritage l'injustice tant hurlé.
 
Ponthierry  a écrit
24 Janvier 2013 03:10:41
Blé la machette mérite plus d'être a la place de Gbagbo mais les tueurs d'hier sont biens vivants!.Vos assassins respirent l'air pure Tagro et IB deux personnes qui dérangeaient eux sont mortes.Si Blé la machette est jugé en CI ? pleurer victimes de cette assassins le gâteau du pouvoir est empoisonné,l'avenir dans sa grande miséricorde qu'est le temps vous lèguera comme héritage l'injustice tant hurlé.
 
Paul Hélias  a écrit
24 Janvier 2013 01:10:44
Je ne voudrais point me mêler de ce débat Blé Goudé. Mais la disparition tragique de mon neveu lorsque les miliciens de gbagbo étaient venus m'arrêter et qu'il a voulu me défendre m'incite à poser froidement tros questions relativement à la soi-disant arrestation de Blé Goudé:
1:- Soro et Hamed Bakayoko ont -ils affirmé oui ou non être en contact avec Blé Goudé?
2:- Connaissez-vous des ennemis qui se détestent à mort mais qui sont constamment en contact téléphonique?
2:- Blé Goudé pouvait-il sortir du pays sans des complicités au sein du pouvoir Ouattara?
J'invite les uns et les autres à réfléchir à ces questions et à y répondre après unenalyse froide et sans passion.
Pour notre part, le moment de nous exprimer viendra et la vérité s'étalera dans toute sa laideur.
 
Desordre  a écrit
24 Janvier 2013 12:38:51
Si les conditions de retour de Ble Goude sont celles que vous indiquées,alors il faut le féliciter car il n'a donc pas lutté pour distribuer GRATUITEMENT la carte d'identité ivoirienne aux ressortissants CEDEAO qui en ont fait une ruée pour être nommé en récompense Président de l'ASS........ ........
 
Kafilejo  a écrit
23 Janvier 2013 04:45:38
Je l'ai ecrit et dit haut: Ble Goude S'est rendu avec la complicite silencieuse mais effective des autorites. Tout etait contre lui et, meme plus, tout etait perdu pour lui. Voila, la verite est en train de faire surface. C'est pas fini. Les vraies revelations sont en cours. Nous saurons tout sur ce sujet. Oui, Ble Goude a bien suivi l'adage Bete qui dit que quand la route est finie, il faut s'arreter sinon on se retrouverait dans la broussaille. Donnons-lui le temps necessaire. Il demandera pardon au pays. Je ne sais pas si cela ferait une difference avec tout un chacun,mais je suis convaincu que les Ivoiriens D'Houphouet, et non du FPI, ecouteront et rendront leurs opinions. Faut-il offrir des fleurs au Cicero d'hier pour son retour volontaire mais bien orchestre au bercail,ou bien, faut-il lui faire comprendre que son action ne fera pas de difference; vraiment je ne sais sais pas. Cela depend de lui, Ble Goude. Apres tout et pour toutjours, Paix et Amour entre nous, pour nous et avec nous.
 
Koua Zion  a écrit
23 Janvier 2013 03:53:58
Mon cher tu es un menteur, tu ne sais même pas où était Blé Goudé. Sois un peu honnete. Là où Blé était si tu le savais tu n'aurais pas faire des supositions... Blé la machette est vivant vous avez écrit et dit qu'il est mort. Blé sera jugé et condané.La CIV avnce et avancera avec vos mensonges. Vous resterez menteur toute votre vie.
Gbabgo en 10ans de présidence n'a occupé aucun poste en africain même un simple envoyé de mission en afrique. Tous incompetent au FPI. Des nulards Mamadou Koulibaly aggrégé n'a aucune competence nationnale ou nternationnale. Vous des guélards. Blé n'a pas trahi Gbagbo. Vous avez toujours de quoi à dire. Avec vos mensonges personne ne vous croire.
 
Koro Kemoko  a écrit
23 Janvier 2013 03:19:25
Cette derniere histoire de Gbanse Douade Alexis confirme le fait que Gbagbo etait effectivement le Gourou d'une secte. En effet, malgre le fait que Ble Goude avait fait grille en direct des gens d'une certaine origine pour la Secte, Gbagbo ne le prenaoit plus au telephone, parce qu'il essayait de sauver sa peau. En d'autres termes, tous les membres de la secte devraient mourir avec lui, pour prouver leur fidelite. Goude qui n'est pas idiot, et savait que l'on pouvait de nos jours localiser n'importe quel abonne a partir de ses appels telephoniques, n'osait plus repondre a ses interlocuteurs, de peur de se faire tuer. Quel courage, ce Gbagbo? Se faire entourer de toute sa famille et tous ses collegues afin que SA FIN soit aussi celle de LA SECTE. Si cette histoire est vraie, comment me convaincre que Gbagbo defendait une CAUSE NOBLE?