L'amitié, c'est gérer les affinités. L'amour, c'est concilier les différences.
|
login
|
Email alertes
|
|
publicite
|
rss
Politique nationale / PDCI
Le parti qui doit sauver la Côte d'Ivoire
Article publié le: 18 Mars 2012 - Auteur: Joseph Gnamien - Source: lebanco.net
Depuis environ un an, la Côte d'Ivoire, se remet peu à peu de la grave crise postélectorale. Conséquences de cette guerre sans précédent : 3000 morts, officiellement, la fracture sociale, les rancours des uns envers les autres, se sont plus accentuées. La réconciliation nationale est en vogue, actuellement, pour sauver la mère patrie. Toutefois, la route est encore longue pour arriver à la destination de la bonne cohabitation entre Ivoiriens. En cette période , où la division semble plus profonde entre les partisans de l'ex-Chef de l'Etat, Laurent Gbagbo, et ceux du président de la République, Alassane Ouattara, le PDCI apparaît comme le parti médian à même de concilier les positions. Ils sont nombreux, les observateurs qui estiment que les militants du RDR se sentent plus proches du PDCI et très loin du FPI. Les partisans du parti de Laurent Gbagbo ne cessent pas de dire que le PDCI , en faisant alliance avec le RDR, cohabite avec le diable. Une manière pour les militants du FPI d'exprimer qu'une complicité avec le parti sexagénaire est possible, aujourd'hui, mais « jamais » avec la formation politique du président Alassane Ouattara. Au demeurant, le PDCI doit prendre conscience de cette position et se donner les moyens pour rassembler tous les Ivoiriens, de tout bord politique. La nomination d'un cadre du parti d'Houphouët Boigny, en occurrence Ahoussou Kouadio Jeannot, comme Premier ministre, doit être un atout important pour que le PDCI , avec en première ligne le président Henri Konan Bédié, joue, en plus des actions de la CDVR (Commission dialogue, vérité et réconciliation) ce rôle de rapprochement des positions. Qui mieux que le PDCI dont la gestion a été marquée, durant quarante ans, par une stabilité politique en Côte d'Ivoire, peut aider pour le retour d'une paix véritable en terre d'Eburnie. Gage, d'une meilleure reconstruction du pays d'Houphouët Boigny. Tout le monde, dit-on, à été, pendant un moment, militant du PDCI . Une raison de plus pour que la parti sexagénaire sauve la Côte d'Ivoire.
Joseph Gnamien
Les réactions
 
Mandemory  a écrit
18 Mars 2012 03:41:21
Qu'on le veuille ou non le RDR est le premier parti de CI en terme de militants suivi par le PDCI et le FPI . Ne confondons pas les alliances qui augmente votre electorat ainsi que les vote sanctions pendant les presidentielles et la valeur meme d'un parti. Le PDCI fut le premier parti mais la saignee a laisser bcp de trace. Le FPI a vendu bcp d'illusion sans jamais faire le plein meme en arrivant au pouvoir il s'est fait etaler aux legislative sans le RDR par le PDCI et aux municipales par le RDR. Cela reste d'actualite
 
Akobla  a écrit
18 Mars 2012 11:46:39
Oui mais le PDCI à eu son moment de mauvaise gestion aussi notamment avec l'injection du VIRUS DE L'IVOIRITE et le PDCI est l'investigateur de CE CONCEPT nuisible pour la CIV, on connait la suite... Le nier ou l'omettre dans votre analyse n'est pas objectif.