L'amitié, c'est gérer les affinités. L'amour, c'est concilier les différences.
|
login
|
Email alertes
|
|
publicite
|
rss
Egypte - Cinq cents candidats pour l'élection présidentielle
Article publié le: 15 Mars 2012 - Auteur: Masry al-Yioum - Source: Masry al-Yioum
Quel enthousiasme! Près de 500 personnes ont entamé les démarches pour leur inscription à la première élection présidentielle égyptienne, prévue les 23 et 24 mai prochains, ont annoncé des responsables du scrutin.

Il est possible de s'inscrire depuis le 10 mars et cinq jours plus tard, on frôle déjà les 500 potentiels candidats.

Les élections législatives pour élire la chambre basse (magliss al-chaab) du Parlement avaient déjà suscité un grand intérêt de la part de la population, au regard du taux de participation dès le premier jour du vote. Même les élections pour la chambre haute du Parlement (magliss al-choura) n'ont pas eu le même succès.

Parmi les personnes qui ont retiré une demande d'inscription, figurent des Egyptiens de toutes professions: des enseignants, des journalistes, des juges.

Toutefois ces candidatures indépendantes seront valides dès lors qu'elles recevront le soutien de 30 députés ou de 30.000 citoyens dans au moins 15 des 18 provinces égyptiennes. Les candidats représentants un parti qui siège au Parlement ne sont pas soumis à ces conditions.

Il faudra néanmoins attendre le 8 avril pour savoir combien parmi les centaines de candidats potentiels auront rendu leur demande de candidature remplie, a rapporté l'agence MENA.

D'autres candidats n'ont pas attendu ce feu vert de la Commission électorale pour faire part de leur candidature et amorcer leur campagne présidentielle. Citons Abdel Moneim Abouel Fotouh ou Abul Ezz al-Hariry du Parti de l'Alliance populaire et socialiste

Abdel Moneim Abouel Fotouh mène la course pour recueillir des signatures pour la candidature, suivi par Amr Moussa, et Hamdeen Sabbahi, a rapporté le quotidien égyptien Masry al-Yioum.

De nombreuses interrogations demeurent en suspens, notamment le pouvoir réel du prochain président de la République égyptienne. Quels seront les prérogatives du nouveau président et ses relations avec l'armée, à la tête du pays depuis la démission d'Hosni Moubarak?

Rappelons que depuis Gamel Abdel Nasser et le coup d'Etat des officiers libres qui a renversé le roi Farouk, le Président de la République égyptienne est issu de l'armée. Or l'une des revendications de la révolution, c'est l'avènement d'un pouvoir civil à la tête du pays. «A bas le pouvoir militaire», scandent les manifestants.

L'autre inconnue concerne la position du futur Président à l'égard de la première force du pays, le parti de la Justice et de la Liberté, le bras politique des Frères musulmans. Difficile d'imaginer que le pouvoir législatif et exécutif reviennent à des islamistes.

L'élection présidentielle marquera certainement une étape importante dans l'histoire de l'Egypte contemporaine. Il est prévu que le maréchal Mohammed Hussein tantaoui se retire autour du 21 juin.

Masry al-Yioum

A lire aussi

Le médecin militaire des tests de virginité acquitté

Et si l'homme fort de l'Egypte était une femme

L'armée a t-elle trahi la révolution?


Partager
IMPRIMER | RÉAGIR | L'AUTEUR
mise à jour 15/03/2012,




à la une de

Youssou Ndour: «Wade prépare une fraude extraordinaire» (2/2)

Congo: Brazzaville, une tragédie annoncée
Algérie: «Maman, c'est la France qui a tué grand-père. - Non, c'est la guerre»
les articles les plus lus
Les 10 pays africains les plus corrompus - Justine Gonsse
Algérie: «Maman, c'est la France qui a tué grand-père. - Non, c'est la guerre» - Antoine Menusier
Maroc: les combats des femmes - Ali Amar
Youssou Ndour: «Wade prépare une fraude extraordinaire» (2/2) - Pierre Cherruau
Congo: Brazzaville, une tragédie annoncée - Emmanuel Dongala
Tout ce qu'on ne vous a pas dit sur Joseph Kony - Foreign Policy
Les 10 Africains les plus riches - Mehdi Farhat
Les 10 pires économies africaines - Agnès Ratsimiala
Maroc: la monarchie en guerre contre les cyber-activistes - Arnaud Castaignet
Que reste-t-il des Turcs et des Français en Algérie? - Chawki Amari
lu, vu et entendu
LU SUR MASRY AL YIOUM
Egypte - Cinq cents candidats pour l'élection présidentielle

LU SUR LE FIGARO
Mali - Le président ATT dénonce les liens entre Aqmi et la rébellion touareg

LU SUR L'INTELLIGENT D'ABIDJAN
Côte d'Ivoire - Les charniers de Duékoué passés au crible par la CPI

LU SUR FEBRAYER
Maroc - Le pays où le viol est déguisé en mariage

LU SUR SPIEGEL ONLINE
Tunisie - Le Premier ministre Jebali ne veut pas de Bachar al-Assad



en ce moment sur