L'amitié, c'est gérer les affinités. L'amour, c'est concilier les différences.
|
login
|
Email alertes
|
|
publicite
|
rss
Première opération du poumon réussie sur un foetus
C'est la première fois qu'une telle opération est tentée et réussie", a affirmé le docteur Eduard Gratacos
Article publié le: 14 Mars 2012 - Auteur: AFP - Source: AFP
La petite Alaitz a été opérée d'un poumon alors qu'elle était encore un foetus dans le ventre de sa mère. Agée aujourd'hui de 16 mois, elle est en parfaite santé.
Une première au monde. Alaitz a été opérée d'un poumon alors qu'elle était encore un foetus dans le ventre de sa mère. Agée aujourd'hui de 16 mois, elle est en parfaite santé, ont annoncé mardi des médecins espagnols qui ont présenté l'opération comme une première mondiale.
"C'est la première fois au monde. C'est la première fois qu'une telle opération est tentée et réussie", a affirmé le docteur Eduard Gratacos, chef du service de médecine foetale de l'hôpital Clinic de Barcelone, en présentant à la presse le bébé gambadant entre les jambes de ses parents.
La mère d'Alaitz (joie, en basque), Monica Corominas, âgée de 33 ans, n'en était qu'à 26 semaines de grossesse lorsque l'équipe composée de médecins de deux hôpitaux barcelonais a tenté l'opération. Le foetus ne pesait alors que 800 grammes. "Sans la thérapie foetale, le bébé n'aurait pas survécu", a expliqué Eduard Gratacos.
Le poumon se comportait comme une tumeur
Aujourd'hui, Alaitz est "totalement normale. Elle se réveille contente et heureuse, rit quand elle est contente, pleure quand elle a faim", s'est réjoui sa mère, rayonnante aux côtés de son mari Marco.
Le foetus souffrait d'une "atrésie bronchique", obstruction des poumons d'origine congénitale, qui touche un foetus sur 10 000. Cette "obstruction totale des bronches du poumon droit mettait en péril sa vie parce que le poumon se développait anormalement et se comportait comme une tumeur", a ajouté le médecin.
Les médecins de l'hôpital Clinic et de l'hôpital Sant Joan de Deu ont alors procédé à une endoscopie pour accéder au point d'obstruction dans les bronches, une chirurgie déjà employée pour d'autres problèmes sur des foetus. Ils ont endormi le bébé avant de lui introduire un foetoscope (endoscope miniature adapté pour un foetus) dans le larynx et jusqu'aux poumons, comme pour un adulte.
"Opérer très vite, comme une attaque de banque"
Mais la nouveauté, c'est qu'ils ont réussi à perforer les bronches avant de les "reconnecter" dans l'arbre bronchique, a expliqué Eduard Gratacos. "C'est une intervention extrêmement délicate car elle est menée près du coeur, dans des tissus de l'épaisseur d'une feuille de papier à cigarettes". Une petite erreur dans la manipulation des instruments "peut conduire à la mort du foetus", ont expliqué d'autres spécialistes de l'équipe.
L'opération a duré 30 minutes, a raconté le docteur Gratacos. "Parce que dans ces cas là, il faut opérer très vite, comme une attaque de banque", a-t-il ajouté. Le poumon malade a ensuite pu se vider, se réduire jusqu'à reprendre une taille normale.
La grossesse a pu suivre son cours normal et le bébé est né 11 semaines plus tard, pesant 2,54 kilogrammes. Il souffrait uniquement d'une légère insuffisance respiratoire qui a pu être traitée sans problème. Après 13 jours, les chirurgiens ont de nouveau opéré Alaitz pour extraire les lobes pulmonaires endommagés par les suites de l'anomalie.
La première intervention a nécessité une importante équipe médicale. Le docteur Gratacos était accompagné dans sa présentation mardi du responsable de l'unité de cardiologie foetale de l'hôpital Clinic, Josep Maria Martinez, et des médecins de l'hôpital Sant Joan de Deu, la chirurgienne pédiatrique Montserrat Castanon et le spécialiste de médecine prénatale Julio Moreno. L'hôpital Clinic de Barcelone, l'un des cinq plus grands centres de chirurgie foetale du monde, traite 200 cas de pathologie foetale par an.